Un grand merci à tous de nous avoir suivis

Nous avons pu parier dimanche 16 décembre sur les courses au trot de Yonkers pour la dernière fois. Les sociétés-mères, à la demande du PMU, n’ont pas souhaité poursuivre cette expérience une cinquième année. Il n’y a pas de raison spécifique à l’arrêt de Yonkers, au-delà du fait que les enjeux n’ont jamais réellement décollé par rapport à des réunions européennes qui pouvaient réaliser des chiffres d’affaires au moins deux fois supérieurs dans des conditions d’horaires et de simulcasting équivalentes. C’est ainsi, et il n’y a rien à dire. Installer des réunions comme Yonkers dans l’univers de la clientèle française aurait demandé des efforts spécifiques importants -fréquence et régularité des rendez-vous, des horaires, saisons précises, plus de partants, plus de variété, etc.- qu’il serait difficile de justifier compte tenu du potentiel de gains que cela représente en fin de compte. C’était trop demander aux sociétés de courses françaises, au  PMU et aux organisateurs des courses de Yonkers, les dirigeants de l’hippodrome et la Standardbred Owners Association of New York, qui représente les professionnels et les propriétaires de l’État. Ces derniers ont déjà consenti de gros efforts -qui n’ont à mon avis pas été salués comme ils auraient dû l’être par les Français. Qui accepterait de modifier ses distances, ses parcours, le nombre de concurrents généralement admis dans ses pelotons, et enfin de courir le dimanche matin pour faire plaisir à quelques parieurs étrangers ?

Je ne vois pas non plus. 

Ce fut pour moi une grande aventure, que je regrette évidemment de voir se terminer ainsi. Je veux ainsi, avant de vous quitter, remercier du fond du coeur Blandine, Joe et Alex, sans qui tout cela n’aurait pas été possible, Emmanuelle, formidable ambassadrice du Trot, Ursula et les Rooneys pour leur accueil, Gégé, Kristin et Anthony pour avoir su partager aussi leur plaisir de connaître Yonkers et le trot américain, Jean Laroche, notre super-consultant de la Belle Province. J’ai aussi une pensée pour John Brennan, qui a dû supporter mes excentricités de Français dans le club house de Yonkers, au-dessus des vestiaires.

Il faut aussi saluer les drivers de Yonkers, de Dan Dubé à Jason Bartlett en passant par Brian Sears, Tyler Buter, Pat Lachance et Jordan Stratton, qui auront eux aussi été d’une grande patience. Ce sont des professionnels de très grand talent, qui font un métier pas toujours exaltant avec une conscience professionnelle qui en étonnerait plus d’un de ce côté de l’Atlantique. Je leur souhaite les plus belles victoires, car je ne me rappelle pas les avoir vus autrement que souriants. Ils ont été formidablement accueillants. Leurs chevaux et ceux qui les entraînent aussi sont incroyables. Les premiers trottent sur des pistes de vitesse tous les week-ends, et on les traite souvent pour courir, mais on n’imagine pas la soin qui leur est apporté. Certains sont traités comme des animaux domestiques. On se demande s’ils ne dorment pas chez leur entraîneur. Ces derniers repartent avec ou sans chèque, comme les professionnels d’ici. Il y a des grands, et il y a des petits. Des bons et des moins bons, mais tous se retrouvent à Yonkers, comme aux nocturnes de Vincennes qui brassent toutes les classes de professionnels. Même s’ils parlent différemment, même s’ils travaillent différemment, les entraîneurs américains ont cette attitude avec leurs chevaux, ces  regards, ces inquiétudes, ces quotidiens d’hommes et de femmes de cheval qui sont universels, ces mêmes problèmes, ces mêmes obstacles, ces mêmes envies qu’en France. Les mêmes rêves. Comme ici, très peu les atteignent. Mais ils continuent sans broncher.

Aux premiers jours du compte Twitter de YonkersFrance, qui ne servira plus désormais, deux twittos complètement déjantées -qu’elles me pardonnent l’expression- m’ont permis de mieux comprendre ce réseau, que je connaissais mal. Elles nous ont soutenus, et cela nous a permis d’y croire. Je ne l’ai pas oublié. Merci, donc, à Calimerette Armée et à Mlle Flambe. Elles m’ont fait rire et réfléchir, parfois en même temps, ce qui n’est pas très fréquent sur ces réseaux sociaux.

À travers ces deux supportrices de la première heure, nous remercions tous ceux qui, dans l’indifférence générale, ont quand-même fait un petit bout de chemin avec nous. Ils ont regardé nos courses, ils ont parié dessus, ils ont cherché à comprendre, ont posé des questions. On ne va pas se mentir : Ils ne sont guère nombreux ! Mais même si cette curiosité fut sans lendemain, même si au bout du compte, ils sont revenus à autre chose, ce réflexe, celui qui consiste à s’intéresser à quelque chose de nouveau, c’est une qualité qu’il faut garder jalousement. C’est elle qui vous fait dénicher le gagnant à 20/1, la méthode à laquelle personne n’avait pensé, le futur champion invisible ou la défaite qui se profile à l’insu de tous.

Yonkers France n’était pas un gagnant. Nous en sommes désolés. Mais ne pas jouer ce coup-là, c’eut été une faute.

Emmanuel Roussel

Der des ders à Yonkers

Ce dimanche 16 décembre pour la dernière fois jusqu’à nouvel ordre, vous pourrez parier sur les courses au trot de Yonkers, retransmises en direct sur Equidia à partir de 19 heures. 

En simulcasting avec Las Piedras, dans la foulée des dernières courses de Vincennes, nos acteurs habituels, entraîneurs et drivers, trotteurs évidemment, prendront le chemin du départ. Ensuite, si la vie continue à Yonkers car l’hippodrome newyorkais a traversé l’intégralité du XXème siècle sans nous et n’a pas un besoin impérieux de notre soutien, nous ne verrons plus sur les antennes françaises les Jason Bartlett, Jordan Stratton, Brian Sears et Dan Dubé, les Déo, Adagio de la Tour, Barry Black, Versachet et autres Undici, ces trotteurs français qui ont élu domicile outreAtlantique et seront ce soir encore au départ. Plus de Bingo Queen, d’O U Sexy Guy, de Sumatra, de Noble Warrawee ou encore d’On the Podium, des trotteurs américains que nous avions découvert dès les premiers rendez-vous de Yonkers sur Equidia, en 2015. Et notre consultant Jean Laroche, qui nous a accompagnés tous ces soirs, avec cet accent québécois qui est un don de Dieu et ses conseils d’expert… Il nous manquera aussi.

Vous serez pourtant sans doute très peu à nous suivre ce dimanche encore car à cette heure-là, la plupart des parieurs ont fini leur journée et les points de vente ferment boutique. C’est sans doute ainsi, par la plus petit porte possible, qu’il valait mieux sortir, vers 22 heures 15 un dimanche soir d’hiver. On n’a vraiment pas le sentiment d’être regretté. Qu’à cela ne tienne, finissons en beauté avec de bons pronostics, des courses de référence qui nous donnent de belles impressions et des parcours réguliers !

Qui sait ce que nous réserve l’avenir ? Qui sait si demain, on ne sera pas bien content de pouvoir compter sur des courses américaines pour arrondir nos fins de mois à peu de frais ?

Le programme

Cliquer sur l’image pour télécharger le programme.

4ème course – 19h00

Les pronostics

Favoris théoriques : 4-6-2-1
Daily Racing Form : 6-9-4
Jean Laroche : 6-3-5
Equidia : 6-3-5-7
yonkers-france.com : 6-4-1-3

L’arrivée : 3 Dynamic Edge -2-5-4

1 LAZURUS
A figuré en retrait à la corde.

2 DRAZZMATAZZ
Bien parti, a suivi le gagnant d’un bout à l’autre. Parcours idéal !

3 DYNAMIC EDGE
Vite en tête, a semblé en difficulté à un tour de l’arrivée mais est reparti sous les sollicitations de son driver.

4 SUMATRA
A tenté de se rapprocher en face dans le sillage de Celebrity Ruth et a eu quelques difficultés à trouver le passage quand elle a cédé.

5 BARRY BLACK
Il a fini fort en venant de loin après avoir été bloqué derrière un rideau de chevaux..

6 CELEBRITY RUTH
À l’attaque après un tour, a été contrée et a cédé pour finir.

7 KING CAST
A viré très au large dans le tournant final et finit bien mais trop tard.

8 TORKIL
Jamais en course.

9 KINETIC KING
Rapproché derrière Celebrity Ruth, a contourné le peloton en face et a courageusement maintenu son effort.

5ème course – 19h30

Les pronostics

Favoris théoriques : 3-1-2-6
Daily Racing Form : 9-3-5
Jean Laroche : 9-1-5
Equidia : 3-2-4-5
yonkers-france.com : 3-9-7-1

L’arrivée : 9 Chestnut Schofield -1-5-2-4

1 GONNA FLY
Animateur, n’a pu tenir jusqu’au bout.

2 ONLY PASSING THRU
A attaqué à un tour de l’arrivée après avoir trotté en cinquième position et contré, a bien maintenu son effort jusqu’au bout.

3 TWO AM
Fautif dans le deuxième virage, était quatrième.

4 MOOSE MADNESS
N’a pas mal terminé après avoir suivi le wagon du dernier tour…

5 TOBER
Vite dans le sillage de l’animateur, a pu garder la troisième place..

6 IL MAGO
En dehors dans le premier virage, puis troisième, relayé, n’a plus été dangereux..

7 CHROMEO
Jamais menaçant, a seulement pu suivre.

8 MONEY MAVEN
N’a jamais été menaçant après avoir trotté à l’arrière-garde..

9 CHESTNUT SCHOFIELD
Bien parti au deuxième rang, rapproché derrière Only Passing Thru en face, a dominé nettement pour finir..

6ème course – 20h00

Les pronostics

Favoris théoriques : 5-4-2-1
Daily Racing Form : 5-2-3
Jean Laroche : 3-5-11
Equidia : 6-7-9-3
yonkers-france.com : 5-3-2-4

L’arrivée : 2 Blenheim -5-3-11

1 LENNY MAC
A rétrogradé progressivement.

2 BLENHEIM
Vite en tête, puis relayé par Dog Gone Lucky, a pris le relais dans le tournant et a gagné nettement.

3 FLUFF ME UP
Troisième d’un bout à l’autre, sans être ni menacé, ni menaçant !

4 BROADWAY CREDIT
Quatrième jusque dans le tournant final, a plafonné ensuite.

5 DOG GONE LUCKY
Venu prendre la tête après 400 mètres de courses, a plafonné pour finir et subi la loi de Blenheim.

6 UNDICI
Jamais en course.

7 NOBLE WARRAWEE
Isolé en dehors après un tour, a cédé en face.

8 CASH FOR GOLD
Jamais vu en bonne place.

9 MIGHTY SURF
A trotté à l’arrière-garde.

10 BINGO QUEEN
N’a pas quitté les derniers rangs.

11 FREDDIE MAC
A dû contourner Noble Warrawee en face et a bien soutenu son effort jusqu’au bout.

7ème course – 20h30

Les pronostics

Favoris théoriques : 2-1-7-5
Daily Racing Form : 2-3-5
Jean Laroche : 2-1-11
Equidia : 2-4-3-11
yonkers-france.com : 2-1-3-4

L’arrivée : 2 Adagio de la Tour -8-3-5

1 LATOKA
Bien parti, relayé, s’est retrouvé quatrième et n’a pu accélérer pour finir.

2 ADAGIO DE LA TOUR
Venu en tête après cinq cents mètres de course, a repoussé l’attaque d’Osvaldo Blue Chip dans le tournant final et gagné facilement.

3 MUSCLES ON FIRE
A fini fort pour arracher la troisième place après avoir trotté en retrait suite à des relais défavorables.

4 BETTER CALL SAUL
A attaqué à un tour de l’arrivée et cédé pour finir.

5 ON THE PODIUM
Vite bien placé dans le sillage des leaders, a perdu la troisième place tout à la fin..

6 CASINO CUTIE IT
Partie lentement, jamais en course.

7 MR POWERS
Fautif au départ, a refait un terrain considérable pour finir en terminant sixième.

8 OSVALDO BLUE CHIP
Rapproché à un tour de l’arrivée dans le dos de Better Call Saul, a contourné le peloton en face et donné une belle réplique à Adagio de la Tour.

9 STITCH IN TIME
Jamais menaçant en retrait.

10 ABERFORTH
Rapproché en face à couvert, finit honorablement.

11 VERSACHET
A bien fini, venant de très loin.

8ème course – 21h00

Les pronostics

Favoris théoriques : 4-3-2-1
Daily Racing Form : 2-3-4
Jean Laroche : 3-6-4
Equidia : 1-6-8-3
yonkers-france.com : 2-3-1-4

L’arrivée : 2 Coastal Region -1-3-9

1 DEO
Rapproché progressivement, a attaqué en face et donné longtemps l’impression de pouvoir dominer l’animateur Coastal Region, qui l’a pourtant repoussé jusqu’au bout..

2 COASTAL REGION
Venu en tête à un tour de l’arrivée, a résisté courageusement à Déo dans les derniers quatre cents mètres.

3 JUST FOR YOU
A vite attaqué les leaders mais a aussitôt été relayé par Coastal Region et n’a pu suivre les deux premiers dans la phase finale.

4 LION SAFARI AS
Était en train de passer à l’attaque à deux tours de l’arrivée quand il s’est écarté, victime d’un problème de harnachement.

5 HENDERSON SEELSTER
A attaqué à un tour de l’arrivée mais n’a pu longtemps maintenir son effort à flanc de peloton.

6 QUICK SUMMER
Non-partant

7 ANOTHER CHAPTER
Fautif au début en retrait.

8 ALASKA
La mieux partie, relayée plusieurs fois, a disparu dans la phase finale.

9 FLY FLY SELENA
A bien fini, venant de loin prendre la quatrième place.

9ème course – 21h30

Les pronostics

Favoris théoriques : 4-2-5-1
Daily Racing Form : 4-2-1
Jean Laroche : 2-5-1
Equidia : 1-4-7-8
yonkers-france.com : 2-5-1-4

L’arrivée : 5 Secret Bro -1-2-4

1 CREDIT FRAUD
Bien partie, a déboité après un tour -et failli se mettre au galop dans le deuxième tournant- et mis presqu’un tour à prendre l’avantage, puis s’est bien défendue jusqu’au bout..

2 SEVEN KNIGHTS
Venu en tête après quatre cents mètres de course, puis relayé par Credit Fraud en face, n’a pu ré-accélérer dans la phase finale.

3 CHAPTER AND RUTH
Bien parti, a cédé progressivement dans la phase finale.

4 FIRST CLASS ACT
Bien partie, relayée rapidement, est repassée à l’attaque dans le tournant final mais n’a pu approcher les trois premiers, arrachant in extremi la quatrième place.

5 SECRET BRO
Rapproché progressivement, a attaqué dans le dernier tournant et dominé des chevaux qui s’étaient beaucoup dépensés !

6 EXS AND OHS
Rapprochée progressivement, a plafonné après avoir fait illusion pour les places.

7 SHES INTOXICATING
Non-partante

8 TOWN HALL JUSTICE
Partie lentement, jamais en course.

9 GOT NO MONEY HONEY
Très bien partie en deuxième ligne, a cédé progressivement sans pouvoir faire mouvement.

10ème course – 22h00

Les pronostics

Favoris théoriques : 3-5-1-6
Daily Racing Form : 3-6-10
Jean Laroche : 6-2-3
Equidia : 6-1-2-3
yonkers-france.com : 3-5-6-4

L’arrivée : 9 Time Outa Jail -6-3-2

1 MERRY HANOVER
A constamment figuré au sein du peloton.

2 O U SEXY GUY
A bien fini, venant de loin après un début de course assez lent.

3 MUSCLE AVE
Vite en tête, a perdu la course dans les cinquante derniers mètres

4 PINGALING
A craqué après avoir été contré aux tribunes.

5 MASSIVE TALENT
Jamais pointé.

6 SHAWNEE BEAUTY
Tout de suite derrière l’animateur, a encore raté son coup !

7 TALKOHOLIC
En dehors au tout début, repris dans le peloton, n’a plus été dangereux.

8 FORT VALLEY AS
Jamais vu en bonne place.

9 TIME OUTA JAIL
Rapproché à couvert, a déboité dans le tournant final et dominé dans les cinquante derniers mètres.

Les français Adagio de la Tour et Barry Black se distinguent à Yonkers

Une semaine après notre dernier rendez-vous, nous retrouvons les trotteurs de Yonkers pour sept courses Premium à partir de 18h15, dimanche soir en direct sur Equidia.

Vous trouverez ici les programmes, les pronostics, l’analyse des chances de chaque concurrent des sept courses et les vidéos de leurs dernières prestations sur cette piste, puis les arrivées au fur et à mesure de la soirée…

Bon jeu !

Cliquer sur l’image ci-dessus pour accéder aux partants, statistiques et performances…

2ème course – 18h15

Les pronostics

Favoris théoriques : 1-6-8-2 Daily Racing Form : 1-8-6 Jean Laroche : 1-9-2 Equidia : 6-1-2-8 yonkers-france.com : 1-2-3-6 La synthèse : 1 / 2, 6 / 8 / 3, 9

L’arrivée : 1 Smalltownthrowdown -8-3-6

1 Smalltownthrowdown A gagné de bout en bout, facilement.

2 Drazzmatazz Non-partant.

3 Torkil Rapproché en dehors le nez au vent, s’est montré très courageux jusqu’au bout.

4 Undici Jamais en course.

5 Lily’s Swan Pond A plafonné après avoir bénéficié d’un bon parcours.

6 Barn Bella Rapprochée à couvert dans le sillage de Torkil, n’a pu le remonter tout à fait dans la ligne d’arrivée.

7 Showmeyourguns Non-partant.

8 Weslynn Dancer A fini fort, venant des derniers rangs.

9 Lazurus Jamais menaçant.

3ème course – 18h45

Les pronostics

Favoris théoriques : 1-2-5-3 Daily Racing Form : 1-7-9 Jean Laroche : 1-7-2 Equidia : 7-5-9-1 yonkers-france.com : 1-2-9-3 La synthèse : 1 / 2, 3, 5, 7, 9

L’arrivée : 2 Dynamic Edge -6-9-5-3

1 Two AM Parti prudemment, est venu prendre la tête aux tribunes et semblait dominer quand il s’est mis au galop dans le tournant final.

2 Dynamic Edge Bien placé dès le départ, relayé par le favori qui s’est enlevé dans le tournant final, a ensuite contenu toutes les attaques..

3 Gonna Fly A figuré en retrait à la corde après un départ moyen.

4 Pittstop Kip Jamais menaçant.

5 Karets A suivi Dynamic Edge mais n’a pu accélérer dans la phase finale.

6 King Cast Contraint de passer tout en dehors en face, a bien maintenu son effort.

7 Money Maven A attaqué à un tour de l’arrivée et a cédé en face.

8 Deep Question N’a pas quitté les derniers rangs.

9 Chestnut Schofield Rapproché dans le dos de Money maven , qu’il a pu contourner en face, a bien maintenu son effort ensuite.

4ème course – 19h15

Les pronostics

Favoris théoriques : 2-4-5-6 Daily Racing Form : 2-4-3 Jean Laroche : 4-2-6 Equidia : 4-3-2-5 yonkers-france.com : 3-2-1-4 La synthèse : 2, 3, 4 / 1, 5, 6

L’arrivée : 6 Seven Knights -1-5-2-8

1 Credit Fraud Ferré au dernier moment, troisième à un tour de l’arrivée, est alors passé à l’attaque pour prendre la tête en face et a tenté de s’échapper mais n’a pu résister à la fin de course de Seven Knights.

2 Tropical Splash As Jamais dangereux, a fini honorablement.

3 Grammy Winner Fautive au départ.

4 Chapter and Ruth Vite en tête, a brusquement cédé en face malgré des temps de passage plutôt lents.

5 Secret Bro Rapproché progressivement en face à couvert, a bien fini.

6 Seven Knights Rapproché dans le sillage de Credit Fraud, a fini le plus fort.

7 Exs and Ohs Non-partant.

8 Broadway Bruiser A fini honorablement après avoir attendu aux derniers rangs.

9 Montepulciano Fautif au départ.

10 Cant Win Fautif au départ.

5ème course – 19h45

Les pronostics

Favoris théoriques : 3-2-4-6 Daily Racing Form : 3-9-4 Jean Laroche : 3-6-7 Equidia : 8-7-10-9 yonkers-france.com : 3-6-7-2 La synthèse : 3 / 6, 7 / 2, 4, 8, 9, 10

L’arrivée : 3 Adagio de la Tour -6-8-4-7

1 O U Sexy Guy N’a pratiquement pas quitté les derniers rangs.

2 Can’tcutthatchip Quatrième au début, n’a jamais progressé.

3 Adagio de la Tour Le mieux parti puis vite relayé, a repris l’avantage après un tour et a résisté sans problème.

4 Cresurrey N’a jamais pu passer le long de la corde, aurait été au pire deuxième.

5 Life Well Lived Jamais en course.

6 Quick Summer Bien parti, puis relayé par le vainqueur, a dû se contenter de conserver la deuxième place.

7 Tidquist N’a pas mal fini, venant de loin dans des conditions pas très favorables..

8 Fluff Me Up A attaqué le nez au vent pendant 1.200 mètres sans jamais mollir.

9 Bingo Queen Partie lentement, n’a plus été revue.

10 Starsaboveallerage A vainement tenté de se rapprocher à mi-parcours.

6ème course – 20h15

Les pronostics

Favoris théoriques : 4-9-2-5 Daily Racing Form : 6-5-9 Jean Laroche : 9-1-2 Equidia : 9-4-2-1 yonkers-france.com : 9-4-2-1 La synthèse : 9 / 2 / 1, 4 / 5, 6

L’arrivée : 7 Just for You -5-2-6-1

1 Fly Fly Selena A bien fini, venant des derniers rangs.

2 Alaska Vite en tête, a pris trois longueurs d’avance à un tour de l’arrivée mais a plafonné dans la ligne d’arrivée.

3 Henderson Seelster Jamais en course.

4 Exarch A cédé après avoir pu progresser à couvert.

5 Girl Talk Rapproché progressivement le long de la corde, s’est dégagé en face et a bien maintenu son effort jusqu’au bout, faisant même illusion jusqu’à quelques mètres du but.

6 Brown Bear Vite dans le sillage de l’animatrice, a mené la chasse et n’a pu accélérer au moment décisif.

7 Just For You Bien partie, troisième, a attaqué aux tribunes et n’a jamais cédé.

8 Mr Quaker Jamais menaçant en retrait..

9 Lion Safari As Fautif à mille mètres du but, trottait en sixième position.

7ème course – 20h45

Les pronostics

Favoris théoriques : 6-11-7-1 Daily Racing Form : 1-7-6 Jean Laroche : 1-2-10 Equidia : 6-10-11-4 yonkers-france.com : 9-6-4-7 La synthèse : 6 / 1, 7 / 4, 9, 10, 11

L’arrivée : 7 Barry Black -2-1-5-6

1 On The Podium Parti comme une fusée, a mené jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée et n’a pu résister ensuite..

2 Moose Madness Vite dans le sillage de l’animateur, déboîté en face lorsqu’il a semblé plafonner, s’est bien défendu jusqu’au bout mais n’a rien pu contre Barry Black en pleine piste.

3 Pingaling Troisième dans le parcours à la corde, a plafonné dans la phase finale.

4 Aberforth Venu de loin dans le sillage du futur vainqueur, n’a pu accélérer à la fin.

5 Freddie Mac N’a pas mal fini à la quatrième place, venant de loin.

6 Chromeo Rapproché après un tour en dehors de l’animateur, a plafonné dans la phase finale.

7 Barry Black Rapproché en dehors en face, a fini le plus fort en pleine piste.

8 Jacks To Open Parti très lentement, n’a plus été en course.

9 Watkins Bien parti pour trotter en quatrième ou cinquième position, n’a pas été menaçant au moment décisif..

10 Stitch in Time Jamais menaçant après avoir trotté en sixième position au début..

11 Cash for Gold A suivi Chromeo dans sa progression mais n’a pu tenir le rythme dans les derniers 400 mètres.

8ème course – 21h15

Les pronostics

Favoris théoriques : 9-2-1-5 Daily Racing Form : 5-2-9 Jean Laroche : 2-9-6 Equidia : 2-6-1-5 yonkers-france.com : 2-1-5-9 La synthèse : 2 / 1, 9 / 5 / 6

L’arrivée : 1 Muscle Ave -2-5-3-6

1 Muscle Ave Bien parti, relayé et troisième dans le parcours, a déboîté à l’entrée de la dernière ligne droite et pris l’avantage sur le fil.

2 Shawnee Beauty Débordée après le départ et aussitôt revenue en tête, a manqué son but à une ou deux battues près !

3 Aigle de la Vallée Rapproché progressivement, a bien fini en pleine piste.

4 Ferriswheel Junkie Jamais vu en bonne place.

5 Super Manning A bien tenu sa partie après avoir trotté le long de la corde au 3ème rang.

6 Tag Up and Go Le mieux parti, a laissé Shawnee beauty le relayer puis a plafonné dans la dernière ligne droite.

7 Arrakis N’a pas quitté les derniers rangs.

8 Cinnabar Hall Parti lentement, jamais menaçant.

9 Global Revolution A tenté sa chance le nez au vent en face mais a vite rendu les armes.

Cruzado dela Noche invité-surprise de l’International Trot

L’outsider Cruzado de la Noche a profité du parcours idéal que lui a donné Brian Sears pour remporter l’édition 2018 de l’International Trot, à Yonkers. Représentant l’écurie suédoise Courant d’Anders Ström et entraîné par Marcus Melander, un jeune professionnel suédois installé aux États-Unis depuis trois ans seulement, le 6ans américain Cruzado de la Noche venait de se requalifier à Pocono Downs, trois mois après avoir quitté l’Europe à l’issue d’une campagne intermittente. Souvent fautif dans sa jeunesse, mais bourré de classe, ce beau trotteur foncé s’est glissé habilement d’un bout à l’autre de l’International trot pour finalement rattraper le norvégien Lionel sur le fil. Les favoris ont tous déçu à l’exception du français Up And Quick, très bon troisième après un parcours délicat : le partenaire de Jason Bartlett s’est retrouvé au départ à côté d’un Ringostarr Treb fautif et il a dû reprendre à ce moment décisif. Relayé à plusieurs reprises dans le dos d’Arazi Boko, il n’a trouvé le passage qu’à la sortie du tournant final. Juste à temps pour battre l’américaine Ariana G et monter sur le podium.

Cette bonne fin de course remet en cause la retraite du français, car il a montré encore une fois son envie de courir.

Le favori de la course, Marion Marauder, a craqué après avoir bataillé avec Ariana G pour animer la course. Avec respectivement les numéros 1 et 3 derrière l’autostart, ils ont relayé successivement Arazi Boko et ont sans doute jeté leur feu trop tôt pour aller au bout des 2 011 mètres de course, bouclés par le gagnant avec une réduction kilométrique de 1’11’’9.

Il a suivi Lionel dans sa progression et l’a attaqué dans le dernier tournant pour prendre l’avantage au tout dernier moment.

Tout ce petit monde va se retrouver aux prises dans deux semaines à l’occasion de la Breeders’Crown, qui se dispute sur l’hippodrome de Pocono, en Pennsylvanie, à l’exception d’Up and Quick, qui a été invité à participer mais devrait décliner la lutte.

L’International Trot et trois autres courses de Yonkers au programme

Samedi 13 octobre, dix des meilleurs trotteurs du monde prennent le départ de l’International Trot sur le parcours des 2 011m de Yonkers, près de New York. Sur la piste de 800 mètres, le français Up and Quick, piloté pour la première fois par le meilleur pilote de cet hippodrome Jason Bartlett, affrontera notamment deux favoris américains, le canadien Marion Marauder et l’américaine Ariana G, le gagnant de l’Elitloppet 2018 Ringostarr Treb, et six autres trotteurs de classe internationale dont le norvégien Lionel.

Trois autres courses seront commentées sur Equidia en direct de Yonkers avec un premier rendez-vous à 21h10. 

Le Programme

Cliquer sur l’image ci-dessus pour télécharger le programme des courses Premium de samedi soir à Yonkers.

7ème course – 21h10 – Harry Harvey Invitational Trot – 250 000 $ – 2 011m

Les pronostics

Favoris théoriques : 10-3-1-2
Daily Racing Form : 10-3-1
Jean Laroche : 10-1-3
Equidia : 10-3-2-1
yonkers-france.com : 3-1-8-10
La synthèse : 10 / 3 / 1 / 2, 8

L’arrivée : 1 Warrawee Roo -2-6-7

8ème course – 21h40 – Yonkers International Trot – 1 000 000 $ – 2 011m

Les pronostics

Favoris théoriques : 1-4-3-7
Daily Racing Form : 1-5-6-4
Jean Laroche : 4-1-3
Equidia : 1-4-3-2
yonkers-france.com : 3-1-4-2
La synthèse : 1 / 3, 4 /2, 5, 6, 7 

L’arrivée : 6 Cruzado de la Noche -9-2-3

1 MARION MARAUDER

Deuxième d’un Twister Bi intouchable dans l’édition 2017, il continue de dérouler cette année avec une accumulation sans faille pratiquement de victoires et de deuxièmes places. il a tiré le bon numéro, est en forme, et le gagnant de la Triple Couronne 2016 est la base absolue de cet International Trot.

2 UP AND QUICK

Lauréat du Prix d’Amérique 2015, il a été affecté par quelques problèmes de santé ensuite mais a prouvé ces derniers mois qu’à 10 ans, il avait gardé une grande partie de son talent. Un changement de routine peut avoir affecté ses aptitudes, toutefois.

3 ARIANA G

C’est la championne américaine des 3 ans en 2017 et elle retrouve la forme au bon moment. Son redoutable entraîneur Jimmy Takter y croit.

4 RINGOSTARR TREB

Lauréat de l’Elitloppet 2018, ce pensionnaire du tenant du titre Jerry Riordan a ce qu’il faut pour gagner mais il n’a pas eu la préparation idéale.

5 PASTORE BOB

Irrégulier en Scandinavie, il semble barré.

6 CRUZADO DELA NOCHE

Pas très convaincant en Europe, il vient de se requalifier par deux fois et pourrait surprendre avec Brian Sears au sulky.

7 WILL TAKE CHARGE

Bon cheval de série en Amérique, il s’est qualifié de justesse grâce au forfait de Dreammoko et semble barré à ce niveau avec une place en dehors.

8 ARAZI BOKO

Régulier au meilleur niveau en Italie, il a aussi gagné la finale de la Sweden Cup à Solvalla le dimanche de l’Elitloppet mais avec le 8, ses chances ici sont compromises.

9 LIONEL

C’est un des meilleurs chevaux de la course mais il reste sur deux échecs -dernièrement en laissant certes quelques regrets. Il se retrouve en deuxième ligne avec son propriétaire au sulky. On passe cette fois.

10 SLIDE SO EASY

Sans doute le meilleur Danois à l’heure actuelle mais c’est un peu juste pour voir une chance en démarrant de la deuxième ligne derrière l’autostart.

9ème course – 22h10 – Open – 54 800 $ – 2 011m

Les pronostics

Favoris théoriques : 1-3-9-2
Daily Racing Form : 8-1-3
Jean Laroche : 1-9-2
Equidia : 1-3-9-2
yonkers-france.com : 1-2-4-8
La synthèse : 1 / 8 / 2, 3, 4, 9

L’arrivée : 3 Boffin – 2-6-1

10ème course – 22h40 – Rooney Trot – 29 600 $ – 2 011m

Les pronostics

Favoris théoriques : 3-10-5-8
Daily Racing Form : 3-9-5
Jean Laroche : 3-5-9
Equidia : 3-10-5-8
yonkers-france.com : 3-2-5-9
La synthèse : 3 / 2, 5, 9, 10 / 8

L’arrivée : 10 New Heaven 1-9-7

Le trotteur français Up and Quick bien placé pour un dernier tour de piste à Yonkers

Up and Quick tentera samedi soir à Yonkers, près de New York, de devenir le premier trotteur français au palmarès de l’International Trot depuis 1990 et la victoire de Rêve d’Udon sur cette même piste. Après un hiatus de dix-neuf ans, les dirigeants de l’hippodrome américain, la famille Rooney et en particulier le patriarche Tim, et le syndicat des propriétaires de l’état, qui négocie la distribution des allocations sur cette juridiction, ont tenté de relancer la course qui fit rêver des générations d’Européens à sa création en 1959 à Roosevelt Raceway et trois décennies ensuite.

Depuis le début de cette nouvelle histoire, trois trotteurs se sont imposés dans la course dotée d’un million de dollars et disputée mi-octobre sur la distance de 2 011 mètres, ou plutôt un mile et un quart : le norvégien Papagayo E, le suédois Resolve, entraîné aux USA par le Scandinave Ake Svanstedt, et l’italien Twister Bi, entraîné par l’Américain Jerry Riordan en Scandinavie.

Les Français ont tenté leur chance avec Timoko, splendide deuxième la première année, puis avec Dreammoko, retenu cette fois en Europe par une trachée sale alors qu’il devait représenter le Pays-Bas, et à présent Up And Quick.

La grille de départ du #InternationalTrot 2018

Depuis l’an dernier, cependant, deux faits nouveaux se sont produits qui mettent en doute la capacité de Yonkers à organiser une quatrième édition de la course en 2019. L’hippodrome et le casino qui permet d’assurer son financement ont été vendus à la société MGM, qui n’a cure des courses et de la promotion hippique. En vrai sportsman, passionné de football américain et de courses -il a une écurie de pur-sang dans le pays d’origine de sa famille, l’Irlande-, Tim Rooney avait voulu organiser la renaissance de cet International Trot en y allouant un million de dollars. Mais la course n’a pas encore trouvé sa place dans les calendriers et le trot ne remue plus les foules, ni aux États-Unis, ni en Europe. Les arguments pour convaincre MGM de continuer l’aventure sont faibles.

Ensuite, la collaboration entre le Cheval Français et Yonkers qui avait abouti à la création d’un programme Premium retransmis en France depuis trois ans pourrait arriver à son terme. Quelques mois à peine après l’achat de 22 trotteurs français pour un investissement total de 440 000 € par des propriétaires américains, le PMU annonce le retrait de plusieurs centaines de courses étrangères du programme Premium et le Cheval Français devrait choisir de couper les ponts avec Yonkers dans le cadre d’un effort de concentration sur l’offre nationale. Devant cette fin de non-recevoir, MGM serait plus échaudé que jamais pour conclure des accords transatlantiques avec la France à l’avenir.

Il est probable qu’au fond, ni l’une ni l’autre des deux organisations n’attache beaucoup d’importance à ces relations. Les enjeux ne sont pas assez significatifs et la génération de ceux qui voyaient dans les échanges franco-américains la clé d’un avenir meilleur perd de son influence.

La France et l’Amérique ont plus que jamais en commun de ne considérer un avenir que dans le périmètre de leurs frontières. On verra ce à quoi mènera cette attitude mais les expériences précédentes n’ont pas bien tourné.

L’isolement, c’est la faiblesse.

Up and Quick pourrait-il néanmoins quitter la scène sur une victoire ? ce qui sera peut-être le dernier International trot sera sans doute aussi son dernier tour de piste. L’élève de Philippe Delon a 10 ans. Il a gagné son prix d’Amérique il y a trois ans et a connu bien des avatars depuis. Il retrouve la forme, cette année, en particulier sur les anneaux de vitesse européens, mais les conditions dans lesquelles se déroule l’International Trot sont très particulières. « La piste ne lui posera pas de problème, a toutefois expliqué Philippe Delon à propos du pensionnaire d’Antoine Lhérété. À main gauche, il peut tourner dans une assiette. Ce qui me tracasse davantage, c’est le fait de ne pouvoir passer les journées dehors. Chez lui, là où il fait la monte et où il réside à l’année désormais, il passe ses journées au paddock. Il fait de la piscine et ne rentre au box que pour y passer la nuit. C’est une toute autre routine que celle qu’il a découverte à Yonkers, dans son barn de quarantaine. »

La bonne nouvelle, c’est qu’Up And Quick a tiré le N°2 derrière l’autostart, entre le canadien Marion Marauder, qui ne démarre pas très vite, et la championne américaine Ariana G, qui sera sans doute l’autre favorite de la course. Le français sera piloté par le driver N°1 de Yonkers, Jason Bartlett, et Philippe Delon, là encore, n’est pas inquiet par cette première rencontre entre un pilote et son cheval : « Up and Quick est très facile et il a souvent changé de driver au fil de sa carrière. Nous avions prévu Yannick Gingras, le champion québécois, qui est le meilleur aux USA, mais il a finalement été retenu par Jimmy Takter, avec qui il travaille toute l’année, pour Ariana G. Nous avons choisi le meilleur driver de Yonkers pour lui donner tort ! » Ariana G a gagné cinq courses cette saison et vient de battre les mâles à Dayton après avoir gagné le Hambletonian Maturity le jour du Hambletonian.

Lauréat de la dernière Elitloppet, l’italien Ringostarr Treb a hérité pour sa part du N°4 avec Wim Paal au sulky et l’entraîneur tenant du titre, Jerry Riordan, pour préparer tout ça. « Les quatre chevaux de la corde sont les mieux placés et je vais pouvoir choisir un peu mon rythme », a analysé Wim Paal en apprenant le tirage des places à l’autostart. Autre trotteur bien connu des Européens, et même des Français pour avoir fait sensation à Vincennes, le norvégien Lionel sera en 2ème ligne à la corde avec le 9 et son propriétaire Goran Antonsen au sulky.

La course est programmée samedi soir à 21h40 au sein d’une mini-réunion de quatre courses entre 21h10 et 22h10. On verra notamment dans la course par invitations de 21h10 la prestation de Homicide Hunter, qui vient d’établir un nouveau record de vitesse outre-Atlantique avec un chrono de 1’7 »6 réalisé au Red Mile, dans le Kentucky, le tombeau des records !

Vous découvrirez les analyses partant par partant, les conseils de jeu et les vidéos des meilleurs sur ce site jeudi et vendredi.

-Emmanuel Roussel, en direct de New York

 

Surprise dans la finale des trotteurs français !

Rendez-vous le samedi 13 octobre pour une nouvelle édition de l’INternational trot, course à un million de dollars disputée sur l’hippodrome de Yonkers. Elle sera retransmise en direct sur Equidia.

Les résultats de la réunion du 2 septembre

2ème course – 18h50 – Prix de Sacramento – Finale des French American trotting Club Series – 2 413m – 120 000 $

Les pronostics

Favoris théoriques : 12-4-8-9
Daily Racing Form : 4-8-5
Jean Laroche : 4-8-9
Equidia : 8-4-9-12
yonkers-france.com : 8-4-9-11
Synthèse : 4/8 – 9/12 – 5-11

L’arrivée : 9 Bioness -6-12-8

3ème course – 19h20 – Prix de Mesa – 2 011m – 29 600 $

Les pronostics

Favoris théoriques : 3-1-6-5
Daily Racing Form : 9-3-5
Jean Laroche : 3-5-1
Equidia : 3-5-4-6
yonkers-france.com : 3-4-9-2
Synthèse : 3 – 5/9 – 1/4/6 – 2

L’arrivée : 6 Lord Cromwell -3-9-4

4ème course – 19h50 – Prix de Kansas City – 2 011m – 23 000 $

Les pronostics

Favoris théoriques : 2-4-3-5
Daily Racing Form : 5-4-2
Jean Laroche : 2-3-4
Equidia : 4-2-3-5
yonkers-france.com : 1-7-2-3
Synthèse : 2 – 4 – 3/5 – 1/7

L’arrivée : 3 Hoofin’It -5-1-2

5ème course – 20h20 – Prix d’Atlanta – 2 011m – 23 000 $

Les pronostics

Favoris théoriques : 2-1-6-3
Daily Racing Form : 1-2-7
Jean Laroche : 7-2-5
Equidia : 2-6-1-10
yonkers-france.com : 9-2-3-7
Synthèse : 2 – 1/7 – 6/9 – 3/5/10

L’arrivée : 6 Il Mago -2-4-1

On rebondit à Yonkers

On retrouve quatre courses Premium au trot en direct de Yonkers dimanche soir 26 août à partir de 19h10, dont une pour nos seuls trotteurs français, la 3ème au programme à 19h40. 

Une semaine plus tard, ce sera la grande finale du French-American trotting Club, avec 120 000 $ d’allocation, qui sera retransmise en direct sur Equidia elle aussi, avec très probablement Ursis des Caillons grand favori. Ses meilleurs rivaux seront donc sans lui en piste ce dimanche… À surveiller ! Continuer la lecture de « On rebondit à Yonkers »

Ursis des Caillons s’affirme

Deux des quatre courses Premium au programme de Yonkers dimanche 19 août à partir de 18h35 étaient réservées aux trotteurs français importés dans le cadre du French-American Trotting Club. Huit concurrents dans chacune de ces deux batteries dotées de 53 000 $ et longues de 2 400 mètres.

Ursis des Caillons, pensionnaire de Jenn Bongiorno qui a fait forte impression lors de ses débuts en public il y a deux semaines, a dominé une fois encore et il fait figure de champion parmi les trotteurs français exportés là-bas. la finale du 2 septembre et ses 120 000 $ d’allocations semblent lui tendre les bras. Dans la deuxième épreuve « à la française », le 5ans Deo s’est pleinement réhabilité en bouclant qui plus est son parcours de 2 00 mètres en six dixièmes de moins qu’Ursis… 1’15 » pile contre 1’15 »3 en réduction kilométrique. On retrouve Déo ce dimanche pour une nouvelle manche sur 2 413 mètres (soyons précis pour les chronos). Et quelques courses bien américaines à partir de 19h10… Continuer la lecture de « Ursis des Caillons s’affirme »

Lazarus, crack ambleur australien, gagne aux États-Unis

Entraîné par Jimmy Takter, drivé par Yannick Gingras, et bientôt étalon aux États-Unis, l’ambleur néo-zélandais Lazarus remporte sa 36ème victoire, la première sur le sol américain.
😮

Champion des ambleurs en Australie et Nouvelle-Zélande, #Lazarus débute victorieusement aux USA sous l’entraînement de « I train, U watch » @JimmyTakter avec @Gingras3 au sulky @HoosierPark ! Y a la manière aussi, et un chrono de 1’7 »7.

36 victoires pour 46 sorties, une seule course sans podium… C’est parti pour une tournée triomphale !