Montée en puissance à Yonkers

Notre rendez-vous dominical de quatre courses au trot à Yonkers commence ce week-end dès 17h28 avec l’Open du jour, dominé sur le papier par le champion Marion Marauder, lauréat de la Triple Couronne américaine en 2016, malgré son numéro 8 derrière l’autostart, semble courir avec ses enfants…

C’est la raison pour laquelle le pari simple placé dimanche ne sera pas en masse commune avec nos amis turfistes américains, car en cas de rapport inférieur à 1/10, les réglementations divergent. Du coup, seuls les paris en Simple Gagnant seront en masse commune avec les États-Unis, dimanche.

La température monte à Yonkers alors que les 22 trotteurs français importés pour participer au programme qui leur est réservé, le French American Trotting Club, est dans trois semaines. Les qualifications ont commencé et dès vendredi, Ursis des Caillons, ex-pensionnaire de Nicolas Ensch, a remporté sa batterie de 2 000 mètres sur le pied de 1’15 », en terminant son parcours sur le pied de 1’8 »6, tandis que Very Very Fast, précédemment sous la responsabilité de Benjamin Goetz, a gagné sa course sur le pied de 1’15 », sur le même parcours. Le premier est entraîné par Jenn Bongiorno, qui l’avait confié à son frère Joe, alors que le second est chez uns des leaders du circuit de Yonkers, Rob Bresnahan, qui a mis Jordan Stratton au sulky.

Voici les résultats officiels de ces deux qualifications :

Le programme

Cliquez sur l’image ci-dessus pour télécharger le programme de dimanche à Yonkers.

1ère course – 17h28 – Prix de Los Angeles – Handicap Open – 54 800 $

Les pronostics 

Favoris théoriques : 8-7-5-6
Daily Racing Form : 7-8-6
Jean Laroche : 8-2-7
Equidia : 8-6-7-5
Yonkers France : 8-7-6-5
Synthèse : 8 / 7 / 5-6 / 2

Les partants

1 DOG GONE LUCKY

Il a couru gentiment dernièrement et devrait avoir progressé depuis mais il est confronté à des adversaires vraiment très forts, cette fois.

2 BUEN CAMINO

Il gagne rarement mais prend souvent des places, pourvu que le parcours l’avantage un peu. Ce sera un peu dur ici.

3 MOSTINTERESTINGMAN

Il revient en forme et s’est retrouvé contre un roc, la dernière fois. Lui aussi peut prendre une place à ce niveau, si les choses vont dans son sens.

4 BLUEBIRD JESSE

Il a réussi à atteindre ce niveau et à continuer de s’y distinguer en mai mais il semble accuser le coup, à présent. Il lui faudrait retrouver son meilleur niveau pour avoir une chance à ce niveau.

5 SUCH AN ANGEL

Il a sauté plusieurs échelons en changeant d’écurie au printemps et vient de se classer troisième contre des adversaires de ce calibre. Il lui faut maintenant confirmer.

6 WESLYNN DANCER

Elle n’a été battu que d’une longueur pour ses débuts à ce niveau, l’avant-dernière fois, malgré un parcours très difficile. Pas vraiment mieux placée dans le parcours la dernière fois, elle a toutefois réussi à s’imposer.

7 IN SECRET

Il a eu du mal à retrouve la super forme de l’été 2017 mais semble de nouveau sur le bon chemin et l’écurie est en grande forme. C’est sans doute celui qui peut donner le plus de fil à retordre à Marion Marauder.

8 MARION MARAUDER

Un des meilleurs trotteurs du pays, il a fait aussi ses preuves sur cette distance. Base.

9 CHARMED LIFE

Elle vient de bien gagner à un niveau inférieur mais face à ceux-là en partant en deuxième ligne, c’est une toute autre affaire !

Les Vidéos

2ème course – 18h02 – Prix de Chicago – 36 800 $

Les pronostics 

Favoris théoriques : 3-1-5-2
Daily Racing Form : 3*-5-1
Jean Laroche :  1-3-8
Equidia : 3-1-9-5
Yonkers France : 3-1-5-4
Synthèse : 3 / 1 / 5 / 2-4-8-9

Les partants

1 CONSOLIDATOR

Elle finit toujours sur le podium mais n’arrive pas à gagner, et sera sans doute encore dans les trois mais à quelle position, exactement ?

2 ANDY RAY

Il est de retour à Yonkers à un niveau où il est toujours dangereux. Un parcours favorable, possible avec le 2 au départ, lui donnerait une première chance !

3 P L JERICO

Il monte de catégorie, aujourd’hui, sur une distance qu’il n’a pas pratiquée, mais ses trois dernières victoires sont convaincantes.

4 ANDY M

Il a souvent été victime de ses départs trop lents, mais il faut noter qu’il part mieux sur ce parcours et qu’il y a gagné. On peut s’en méfier.

5 LORD CROMWELL

A montré des moyens à 3 ans et pris près de 200 000 $ l’année dernière. Il tente maintenant de confirmer à 4 ans et semble y parvenir, assez en tout cas pour avoir sa chance dans un lot pareil.

6 SUMATRA

Il monte de catégorie et ne semble pas au mieux, en ce moment.

7 MADHATTER BLUECHIP

Il n’a pas eu le bon parcours lors de sa dernière tentative dans un Open et s’est d’ailleurs très bien comporté ensuite (3ème tout près à ce niveau) avec Brent Holland, qu’il retrouve ici. Pas facile avec le 7 au départ mais il fait le reprendre.

8 MONEY MAVEN

Il n’a pas trop convaincu, ces derniers temps…

9 CRAZSHANA

Bon démarreur, il a pu se distinguer dans ces catégories mais sera très désavantagé par son départ en deuxième ligne…

Les Vidéos

3ème course – 18h29 – Prix de Houston  – 23 000 $

Les pronostics 

Favoris théoriques : 1-6-2-8
Daily Racing Form : 10-8-1
Jean Laroche : 10-6-4
Equidia : 10-5-6-1
Yonkers France : 1-2-10-3
Synthèse : 10 / 1 / 6 / 2-3-4-5-8

Les partants

1 JACKS TO OPEN

Il est toujours redoutable à ce niveau et aurait sans doute été dans le coup la dernière fois s’il n’avait pas été si mal placé au départ (4ème avec le 10). Il est beaucoup mieux placé cette fois et devrait faire parler de lui.

2 KARETS

Il n’est pas sûr, et reste sur une faute, mais il est confirmé à ce niveau et sur cette distance, si bien qu’il sera sans doute redoutable s’il est sage.

3 NEWCASTLE

Il est tombé derrière un cheval sur ses fins dernièrement mais il semble toujours avoir du mal à finir ses parcours sur le mile, ce qui n’est pas très encourageant sur ce parcours encore plus long.

4 MIGHTY SURF

Elle est généralement plus efficace dans des courses moins relevées.

5 KENNEL BUDDY

A couru deux fois à Yonkers, gagné une fois et pris une deuxième place, mais c’était pour un autre entourage et dans une catégorie moins bonne que celle-ci.

6 MUSCLE AVE

Il ne pouvait rien contre le gagnant la dernière fois mais a nettement dominé les autres participants, sur ce même parcours.

7 BINGO QUEEN

Bien placée dernièrement au départ elle a su tirer le meilleur profit de cette position favorable. Ce sera moins facile avec le 7 cette fois.

8 TOBER

Il a bien couru le 20 mai quand il a terminé deuxième sur ce parcours et à un niveau inférieur, puis est resté absent sept semaines avant sa bonne qualification. Mal placé sur une distance plus longue, il risque encore d’être à court.

9 ARRAKIS

Il a complètement cédé, la dernière fois, et se retrouve en deuxième ligne, ce qui n’est pas très favorable.

10 LE TISSIER

Il a couru contre des adversaires plus faciles, dernièrement à Chester, mais il est en grande forme et bénéficie du concours d’un driver de premier plan. Il peut surprendre.

Les vidéos

4ème course – 18h56 – Prix de Phoenix – 14 000 $

Les pronostics 

Favoris théoriques : 5-1-10-3
Daily Racing Form : 9-1-5
Jean Laroche : 9-5-1
Equidia : 5-1-8-11
Yonkers France : 5-1-9-2
Synthèse : 5 / 1-9 / 2-3-8-10-11

Les partants

1 WILD SMILE

Quand il est en forme, ce qui est le cas en ce moment, il est capable avec Jordan Stratton au sulky, dans un lot vulnérable, de s’imposer à nouveau.

2 FERRISWHEEL JUNKIE

J’ai toujours eu des difficultés à rester au trot sur cette piste, et vient de le rappeler lors de sa dernière tentative. Un peu délicat de le recommander dans ces conditions.

3 MUZZYS MUSCLES

Ce n’est pas un champion mais au moins, il fait ses courses. Rapide au départ, il peut, avec un beau parcours, garder une place.

4 SURFACE TENSION

Semble surclassé ici.

5 HERES THE MAGIC

Il n’avait pas gagné depuis un certain temps avant de changer d’entraînement. Comme il reste au même niveau, il sera à nouveau redoutable aujourd’hui.

6 SILVER CREDIT

En temps normal, elle mériterait qu’on s’arrête à son cas dans un lot aussi faible. Seulement, ces deux dernières courses sont très décevantes. Elle pourrait se racheter mais sera sans doute un peu sous-cotée.

7 TIME WILL TELL ALL

Il s’élance tout à l’extérieur de l’autostart et même s’il a montré quelques progrès récemment, il est difficile à recommander.

8 MUSCLES ON FIRE

Il n’a jamais concrétisé après avoir été acheté en vente l’année dernière. On le voit mal se racheter en partant avec le numéro huit.

9 SHOWMEYOURGUNS

Il n’a pas mal couru la semaine dernière alors qu’il était mal placé au départ. Il descend de catégorie, démarre derrière une bonne chance, et son écurie est en grande forme. Chance.

10 TROPICAL TRICE

Elle a l’air en forme mais n’a jamais connu une grande réussite sur cet hippodrome. On peut la retenir pour une place.

11 SEXY PV

Elle a plusieurs fois très bien réussi à ce niveau de compétition. Ses dernières courses sont pourtant médiocres. Comme elle est mal placée au départ, on fera l’impasse.

12 LATOKA

Aucune chance on se lançant avec le numéro 12.

Les vidéos

 

 

Les entraîneurs américains ravis de leurs recrues françaises

Les trotteurs français importés aux États-Unis pour participer aux séries du French American trotting Club font déjà parler d’eux sur leur terre d’adoption.

Le 8ans Alpha d’Urzy (Opus Viervil) s’est présenté samedi 7 juillet sur la piste de Yonkers avec un équipement minimal pour un trotteur de son âge aux États-Unis. Il est sans doute un des moins équipés de l’écurie de René Allard, un des meilleurs entraîneurs de la piste newyorkaise. « Comme je suis québécois, je peux lui parler français, et c’est pour ça qu’il n’a pas besoin de beaucoup d’artifices pour trotter », a plaisanté René Allard, dont les pensionnaires ont dépassé les cent victoires à Yonkers cette année et approchent les 2 millions de dollars de gains.

Pour cette qualification de 2 011 mètres, il a mené d’un bout à l’autre avec Jason Bartlett au sulky. Ils ont fait afficher un chrono final de 1’16’’, les derniers 400 mètres bouclés sur le pied de 1’12’’5 et battu son compatriote Aladin du Dollar (Magnificent Rodney) par plus de quatre longueurs.

Alpha et Aladin font partie des 22 hongres français qui ont été expédiés à New York le mois dernier pour le nouveau programme mis au point par Standardbred Owners Association de New York, qui débute le 5 août.

Chaque propriétaire participant a mis 28 000 $ au pot, dont 25 000 $ pour l’achat du cheval et 3 000 $ pour le voyage. Les entraîneurs Ray Schnittker, Ron Burke et Mike Lachance ont essayé la centaine de chevaux inscrits pour cette vente exceptionnelle à Grosbois, Argentan, Cagnes-sur-mer, Bordeaux et Meslay-du-Maine. Les trotteurs sélectionnés ont été attribués à leurs nouveaux entourages par tirage au sort.

Depuis l’arrivée d’Alpha d’Urzy à la mi-juin, le hongre travaillé deux fois sur 2 400 mètres environ, et il a impressionné son nouvel entraîneur sans avoir besoin de puiser dans ses réserves. « Il a parfaitement tourné. Peut-être que j’ai vraiment tiré le bon cheval. Jason m’a dit qu’il était encore meilleur dans les virages que dans les lignes droites. J’ai été le premier à m’inscrire quand on a lancé le French American Trotting Club. Je cherche toujours de nouvelles piste et j’ai pensé que c’était génial de pouvoir entraîner des chevaux étrangers. Je suis allé au Prix d’Amérique avec mon père pour ses 60 ans et j’ai visité plusieurs haras en France. Alpha d’Urzy est en très bonne santé, un poil splendide. Il a tout de suite été bien grâce au bon travail effectué par ceux qui l’ont gardé avant son arrivée chez moi. Je l’ai entraîné une première fois et il l’a fait sans effort, en cheval en forme. Je suis revenu la semaine d’après, pour l’entraîner plus vite. Il a bien fini sa séance et il n’aurait pas éteint une bougie. »

Habitué aux chevaux arrivant d’Australie et de Nouvelle-Zélande avec un poids insuffisant, du stress et des difficultés à s’adapter au changement des saisons de l’hémisphère sud à l’hémisphère nord, Allard a été agréablement surpris par l’acclimatation d’Alpha d’Urzy : « Il n’est jamais tombé malade, il n’a jamais manqué un repas. Il s’est très bien adapté. J’aurais pu le courir trois jours après son arrivée. »

L’entraîneur Chris Oakes, qui a reçu Bioness (Sam Bourbon), l’a d’emblée comparé à un des meilleurs trotteurs de Yonkers, Homicide Hunter, lauréat d’1,2 million de dollars. « Je l’adore, a-t-il déclaré, depuis le premier jour. C’est un grand et beau cheval. C’est marrant parce que personne ne sait quel cheval il va recevoir et même René Allard a trouvé qu’il ressemblait à Homicide Hunter quand il l’a vu au paddock. »

Comme Alpha d’Urzy, le trotteur français ne porte qu’un équipement minimal : « Je ne savais pas du tout comment il était mis en France, a-t-il avoué. Vous ressentez leurs besoins au fur et à mesure. Je pouvais voir qu’il était calme, plein de bonne volonté, alors je n’ai pas eu besoin d’inventer quelque chose. »

Oakes a mis Bioness dans son style d’entraînement américain et le hongre a bien réagi. L’entraîneur pense également que le temps passé à l’extérieur a aidé le cheval à s’adapter à son nouvel environnement. « Fondamentalement, je l’ai mis à notre manière et comme j’entraîne chez moi, je l’ai beaucoup baladé. J’ai l’impression que c’est ce qu’ils aiment. »

Bioness s’est qualifié mercredi 4 juillet à Pocono Downs avec le fils de Chris Oakes, Hunter, âgé de 20 ans, au sulky pour sa première sortie en piste officielle.

Les qualifications réservées aux trotteurs français se déroulent à Yonkers sur 2 011 mètres les 14 et 21 juillet, avant le début de des séries du French American Trotting Club, le 5 août. Les deuxième et troisième étapes de la série auront lieu les 19 et 26 août et la finale de 100 000 $ est programmée pour le 2 septembre…