DIMANCHE 20 MARS : PREMIÈRE ÉDITION DE LA DRIVERS’CUP !

 

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.09.27
Cliquez sur l’image ci-dessus pour télécharger le programme et les performances complètes de la soirée de la Drivers’Cup à Yonkers…

Dimanche 20 mars 2016, Yonkers (New York). – Tout va si vite, dans ce monde de fous… Hier encore, la Drivers’Cup (voir le site dédié ici) n’était qu’une petite idée de rien du tout et dimanche, ce sera la réalité, sur la piste de Yonkers et dans vos écrans de télévision sur Equidia Live : cinq drivers français, emmenés par leur capitaine Pierre Vercruysse, défient cinq drivers de Yonkers sur leurs terres, cette petite piste de 800 mètres où nous les voyons plus de trente fois par an désormais. Ce défi inédit, inspiré de la Ryder Cup et de tous les test-matches du rugby international, permettra aux deux équipes de découvrir l’autre, aux drivers de mieux comprendre comment ça se passe ailleurs et de progresser, si le coeur leur en dit.

POUR APPRENDRE À LIRE LES PERFS US : CLIQUER ICI

En marge de ces deux premières manches, programmées en 2ème et 4ème courses, nous aurons bien sûr nos rendez-vous habituels sur sept épreuves en tout, dont un Open pour démarrer la soirée à partir de 18h10…

Pour mieux vous aider à analyser ces courses et à parier sur elles avec votre opérateur favori, nous vous proposons comme toujours une compilation de pronostics, les principales courses de référence et même la transcription des interviews réalisées aux USA par nos correspondants à Yonkers. Ces pages seront enrichies progressivement au fil des prochains jours et jusqu’à samedi soir.
Les statistiques ci-dessous vous aideront aussi. Elle réunissent toutes les performances de la saison 2015 sur les parcours de 2.011 mètres (au lieu des parcours habituels de 1.609 mètres), exclusifs aux courses de Yonkers retransmises en France…

Sachez en outre que toutes les courses « françaises » de Yonkers (n’y voyez aucune fierté mal placée : c’est ainsi que les pros newyorkais appellent ces courses très inhabituelles pour eux) mettent aux prises dix partants, parfois douze, et huit seulement, les premiers huit numéros, s’élancent en première ligne derrière l’autostart. Les deux ou quatre suivants démarrent derrière, ce qui constitue souvent un handicap, mais pas une condamnation systématique.

Les stats 2015 sur le parcours
de 2.011m à Yonkers

Les statistiques des principaux acteurs, entraîneurs et drivers, des courses sur 2.011 mètres de Yonkers, présentées en exclusivité sur Equidia Live dans la cadre du programme Premium 2015, sont ici. Vous pouvez ainsi mieux jauger la qualité des meilleurs drivers et des metteurs au point qui maîtrisent ces parcours atypiques selon les standards américains. Même chose pour les places à l’autostart, très importantes sur une piste de 800 mètres comme celle de Yonkers-New York…

2015Trainers

Capture d’écran 2016-01-16 à 18.53.12
UDR est l’abréviation de Universal Drivers’ Rating, un indice calculé pour déterminer la réussite des drivers ou des entraîneurs. L’indice maximal est 1,000, mais les meilleurs approchent seulement 0,300.
Capture d’écran 2016-01-16 à 18.53.02
On trouve ici, de droite à gauche, le numéro derrière l’autostart, le nombre de courses disputées, de victoires et de places, puis le pourcentage de réussite à la victoire, sur le podium (1er, 2ème et 3ème), et enfin le retour sur investissement selon les cotes américaines.

1ère course -18h10
Prix de l’Empire State – 50.000$

Fav. Théoriques : 8-6-10-1
Jean Laroche : 8-4-6
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 10-6-8
Equidia : 1-8-5-6
Yonkers-France : 8-7-6-10

Un bel Open, bien doté. Major Athens (N°8) vient de gagner sur ce parcours et dans la même catégorie. On se méfie d’emblée de Crosbys Clam Bake (N°7), mal placé mais bon gagnant dernièrement à Meadowlands en 1’10.4. Rachetons Luminosity (N°6), et on continue avec Crazshana (N°10). On peut ajouter Dot Dot Dot Dash (N°4) et surtout Money Maven (N°2), qui retrouve une position favorable au départ.

Major Athens (1er) bat Crazshana, DotDotDot Dash, Latoka, Money Maven et Luminosity…

Richard Banca, entraîneur du 103 ZORGWIJK NOVA : « Elle a été préparée pour cette course, qui est certes relevée mais dans laquelle elle est bien placée. J’espère qu’elle va concrétiser une fois encore. »

Tyler Buter, driver du 102 MONEY MAVEN : « Andy Miller, qui l’a drivé la dernière fois, m’a dit qu’il avait très bien couru. Il a refait beaucoup de terrain pour finir et je pense qu’il aura son mot à dire, une fois encore, dans cette même catégorie. »

Matt Kakaley, driver du 104 DOT DOT DOT DASH : « Pour sa dernière course dans cette catégorie, ils sont allés très vite d’un bout à l’autre et il a très bien fini. La fois d’avant, il gagnait très facile. Il a encore sa chance. »

Tweet Me (1er) :

Zorgwijk Nova (1ère) :

Tober (1er) :

2ème course -18h40
Drivers Cup, Division I – 18.800$

Fav. Théoriques : 2-1-7-3
Jean Laroche : 7-3-2
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 10-2-7-6
Equidia : 1-10-5-6
Yonkers-France : 7-1-2-3
Hilltop Helper : 7-1-2-3

C’est la premières des deux épreuves comptant pour la Drivers’Cup. On y trouve un super atout pour le #TeamAmerica puisque Headsaregonna Turn (N°7) est drivé par Tyler Buter, dont l’épouse entraîne le cheval… Il devrait être difficile à battre car ce hongre de 5 ans a couru avec quelques-uns des meilleurs trotteurs de Yonkers et qu’il descend de catégorie ici après une bonne troisième place, sur ce même parcours de 2.011 mètres, à un niveau supérieur.
Ensuite, en revanche, c’est très ouvert et comme les trois chevaux des trois premières places à l’autostart (N°1 à 3 dans cet ordre à partir de la corde), à savoir respectivement Extracurricular (Matthieu Abrivard), Hasty Proffitt et Brickyard Classic (Nicolas Ensch), ont une chance régulière, on peut les associer à notre favori.
Extracurricular devra raser les piquets car il ne tient pas beaucoup, mais il est idéalement placé pour ça, d’autant qu’il sait démarrer. à Matthieu, ensuite, de trouver le bon dos.
Brickyard Classic, c’est le contraire. Il ne démarre généralement pas très bien avec son entraîneur, Ray Baynes, aux commandes. Nicolas Ensch ne devrait pas essayer de trop le contrarier parce qu’il s’est déjà montré fautif, dans des lots certes plus relevés.
Franck Ouvrie n’est pas tout à fait hors d’affaire avec Vegliantino (N°5) une jument régulière à un niveau un peu inférieur. Pierre Vercruysse aura plus de difficultés avec Wild Smile (N°9), que Vegliantino vient tout juste de devancer (voir vidéo du 13 mars, 6ème course, ci-dessous). Le cheval monte de catégorie et il a échoué lors de sa dernière tentative avec ce numéro au départ (parti trop lentement), mais il vient de prendre une bonne deuxième place. C’était dans un lot pour chevaux n’ayant pas gagné 8.000$ dans les cinq dernières sorties. Ici, le plafond est à 12.000$… Il faudra pianoter.

Jordan Stratton, driver du 204 LILY’S SWAN POND : « Il a été bloqué toute la route, la dernière fois, et il faut plutôt regarder sa sortie précédente, quand il a terminé bon troisième. Il monte de catégorie mais il peut prendre une place. »

Tyler Buter, driver du 207 HEADSAREGONNA TURN : « C’est une très bonne chance. Nous l’entraînons et je sais très bien où il en est. Cette course est parfaite pour lui, même avec le 7 au départ.»

Pat Lachance, driver du 208 BIG BILL BREEZE : « Avec le 8 au départ, sa tâche s’annonce difficile. »

Extracurricular 3ème :

Brickyard Classic 2ème :

Vegliantino 1ère, Wild Smile 2ème  :

Calipari 4ème :

Lily’s Swan Pond 3ème :

Gianni 4ème :

3ème course -19h10
Prix de Times Square – 32.000$

Fav. Théoriques : 1-3-5-4
Jean Laroche : 1-3-5
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 1-3-4-5
Equidia : 1-6-4-7
Yonkers-France : 1-2-3-4

Not Afraid (N°1) est déclassé dans cette catégorie, inférieure aux opens qu’il dispute en temps normal. Il est aussi très bien placé. C’est une course digne d’un open avec Escuela (N°2), Red Hot Herbie (N°3) et Allerage Star (N°4) qui sont aussi les plus favorisés par le tirage à l’autostart. Monroe County (N°5) a aussi sa chance, et Jason Bartlett se voit une chance pour les places, avec elle. Attention aussi à ER Ellie (N°7), qui a bien fait lors de son retour à Yonkers, le 13 mars dans la 2ème course…

Daniel Dubé, driver du 301 NOT AFRAID : « Il vient d’échouer parce qu’il démarrait en deuxième ligne et qu’il déteste ça. Il est bien mieux quand il peut être le nez sur les ailes de l’autostart. Il est dans une catégorie facile pour lui et comme il est en forme, il devrait gagner. »

René Allard, entraîneur du 303 RED HOT HERBIE : « Il trouve un bel engagement et s’il sera difficile de battre NOT AFRAID, il devrait quand-même faire l’arrivée, dans cette catégorie. Scott Zeron le découvrait, dernièrement, et je pense qu’ils vont bien s’entendre, dimanche. »

Tyler Buter, driver du 308 CLEMENTINE DREAM : « Elle n’est pas très bien placée avec le 8 au départ, en dehors de l’autostart, mais elle descend de catégorie et si j’arrive à lui donner le bon parcours, elle est capable de se glisser
à l’arrivée. »

ER Ellie (2ème), Escuela (3ème), Outburst (6ème) :

Allerage Star (1ère) sur le mile :

Soul Train (2ème) :

4ème course -19h40
Drivers Cup, Division II – 16.400$

Fav. Théoriques : 9-5-3-8
Jean Laroche : 9-1-5
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 9-5-8
Equidia : 3-9-5-8
Yonkers-France : 9-4-5-3
Hilltop Helper : 5-2-1-9

Cette deuxième épreuve de la soirée comptant pour la Drivers’Cup est encore plus compliquée pour les drivers français. La course est très ouverte et si la Morning Line (cote initiale fixée par un ordinateur selon un certain nombre de paramètres) désigne clairement deux favoris, le 5 Massive Talent à 3/1 (ou 4,00 en rapport probable), et le 9 Cousin Eddie (en deuxième ligne, proposé pour commencer à 5/2, soit 3,50), on peut se risquer à s’engager sur d’autres concurrents aussi, mais pas vraiment ceux dont ont hérité les Français.
Cousin Eddie reste sur deux victoires dans des réclamers à 15.000$, dont une sur ce parcours en 1’14.0 et il monte de catégorie puisqu’il est proposé à réclamer pour 20.000$ cette fois, mais il a tout de même de belles garanties à proposer. Seul truc : avec le 9 en deuxième ligne, lui qui aime prendre les devants risque d’avoir un gros effort à prononcer en début de parcours et ça pourrait lui manquer pour finir.
Franck Ouvrie peut tirer son épingle du jeu avec Lukas Hall, le 4. C’est un cheval régulier, qui a peu couru ces temps-ci et va certainement montrer de nouveaux progrès après sa quatrième place de Saratoga. Il trouve ici un engagement sur-mesure…
Massive Talent, le 5, est piloté par Daniel Dubé et entraîné par René Allard. Il vient lui aussi de se produire à Saratoga (2ème) pour sa rentrée après un hiver en coulisses. La piste de saratoga mesure, comme celle de Yonkers, seulement 800 mètres. Massive Talent a couru contre des adversaires autrement redoutables, auparavant, et il faut le reprendre dès maintenant.
On terminera cette sélection avec le 3 R Choochoo Charlie, associé à Jason Bartlett, le capitaine du #TeamAmerica. Il vient de très bien courir dans un lot à peine inférieur en classe et doit être repris, pour une place. On peut aussi craindre le 7 Western Credit, drivé par le Québécois Pat LaChance pour le #TeamAmerica. régulier dans cette catégorie mais mal placé cette fois derrière la voiture de départ, et Pierre Levesque au sulky du 2 Paris Princess N, fautive dernièrement alors qu’elle était à 3/1 dans un lot à peine inférieur. Précédemment, elle avait bien fini sur ce parcours dans un lot plus relevé. Seul pépin : elle ne démarre pas, et il faut donc venir en une fois, sur la fin, ce qui nécessite de bien avoir le compas dans l’oeil. Pierre va devoir oublier un peu Vincennes ou Caen et se remémorer ses nombreuses tentatives sur les petites pistes estivales de Normandie !
Pierre Vercruysse est associé au 8 RAS Shakinthtbacon, offerte à 6/1 après deux courses de rentrée sans histoire sur cette piste. Cette pensionnaire de Gilbert Garcia-Herrera aurait une toute première chance, jugée sur ses performances de l’automne à Philadelphie dans cette catégorie, et nous arrivons à une période où les pensionnaires de cet entraîneur montent en puissance.
Associé à Time Will Tell All (N°6), Matthieu Abrivard ne détient pas une première chance ici, car son partenaire reste sur plusieurs échecs dans des conditions similaires. Avec le 10 Limitless, Nicolas Ensch semble a priori barré pour la victoire.

René Allard, entraîneur du 405 MASSIVE TALENT : « Il gagne en condition et s’est bien entraîné cette semaine, je pense qu’il va bien courir, dans ce lot. »

Matt Kakaley, dernier driver du 408 RAS SHAKINTHTBACON: « Nous n’avions pas été très chanceux, l’avant-dernière fois, et j’y comptais, dimanche dernier, mais j’ai été trop chaud et elle m’a un peu déçu, pour finir, car elle n’a pas poursuivi son effort. »

Play the Justice 4ème :

Paris Princess N 3ème :

R Choochoo Charlie 2ème

Lukas Hall, 2ème :

Western Credit 2ème, Time Will Tell All 7ème, RAS Shakinthtbacon 8ème

Cousin Eddie 1er :

Cousin Eddie 1er sur la même distance que dimanche :

5ème course -20h10
Prix de Wall Street – 23.600$

Fav. Théoriques : 1-2-10-6
Jean Laroche : 2-10-6
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 1-10-3
Equidia : 7-10-3-6
Yonkers-France : 10-6-5-2

Theresademoninme (N°10)vient de très bien courir (2ème) dans un meilleur lot et il peut venir à bout de sa situation délicate en deuxième ligne au départ. Theraputic (N°6) est régulier et il peut monter de catégorie avec réussite. Lucky Colby (N°5) est bien placé pour se manifester à nouveau dans un lot pareil après un hiver au chaud. Rock of Cashel (N°2) semble avoir trouvé une nouvelle jeunesse à Meadowlands et il revient avec des ambitions. Dewycolorintheline (N°1) vaut mieux que ça mais où en est-il ?

Jordan STRATTON, driver du 501 DEWYCOLORINTHELINE : «Il a très bien couru, lors de son avant-dernière sortie, et s’est retrouvé trop loin au début, la dernière fois, pour avoir sa chance, mais il retrouve ici des conditions idéales pour se racheter enfin. Il est en forme. »

Tyler Buter, driver du 502 ROCK OF CASHEL : « Il reste sur de bonnes courses à Meadowlands mais ne semble pas réussir à concrétiser ici sur 2.000 mètres. Il ne se fait pas à cette distance plus longue et pense que le travail est terminé, comme d’habitude, après 1.600 mètres. J’espère qu’il sera plus décidé cette fois, parce qu’il a une belle chance ! »

Matt Kakaley, driver du 505 LUCKY COLBY : « Nous nous sommes retrouvés bloqués derrière un cheval qui reculait, dernièrement, et il courait bien. Il est toujours dans sa catégorie et il a les moyens de bien faire, ici. »

Theraputic (3ème) :

Thersademoninme (2ème), Lucky Colby (5ème), I’m Fabulous (6ème), Justa Rebel (8ème):

6ème course -20h40
Prix du Bassin de la Villette – 16.400$

Fav. Théoriques : 4-3-5-6
Jean Laroche : 3-2-10
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 3-4-5
Equidia : 4-9-3-5
Yonkers-France : 4-3-6-1

Movement (N°4) fait presque l’unanimité à l’issue de sa dernière victoire, dans un réclamer certes un peu moins relevé. Oh My Magic (N°3) est l’alternative toute désignée et elle vient de bien courir à ce niveau, sans avoir eu toute la confiance de George Brennan avant le coup. Est-ce plus facile aujourd’hui ? Tapit (N°6)change de catégorie mais il est grande forme. Arrakis (N°1) mijote quelque chose et il est bien placé, même s’il monte de catégorie. Pas une course très facile avec beaucoup de chances équivalentes. Stormont Park (N°5) est mieux placé que lors de son dernier échec et il a déjà bien fait dans ces catégorie (voir la vidéo du 13 mars, 6ème course)…

René Allard, entraîneur du 604 MOVEMENT : « Je l’entraînais l’année dernière et je viens de la réclamer à nouveau. Elle est en pleine forme et je pense qu’elle va réussir. Lors de son avant-dernière sortie, elle a fait la faute parce que selon Matt Kakaley, qui la drivait, elle n’a pas aimé être le long de la corde au départ. »

Daniel Dubé, driver du 605 STORMONT PARK : « Ses dernières courses sont meilleures qu’il n’y paraît et il est dans sa catégorie. On peut s’en méfier. »

Tyler Buter, driver du 606 TAPIT : « Elle monte de catégorie mais elle est en grande forme et je pense qu’elle va encore une fois bien faire. »

Follow My Dreams (2ème) :

Movement (1ère) :

Tapit (1er) :

Arrakis (5ème) :

Hidden Identity (1er) :

Stormont Park (3ème) :

7ème course -21h10
Prix du Canal Saint-Denis – 14.000$

Fav. Théoriques : 3-4-5-7
Jean Laroche : 4-10-5
Daily Racing Form (Paris-Turf américain) : 4-10-7
Equidia : 3-9-4-10
Yonkers-France : 3-2-1-4

Plus compliqué, celle-là… Spider Blue Chip (N°3) court en liberté, sur le papier, mais c’est semble-t-il plus incertain pour les fans de Charles VII (N°4), qui revient de Meadowlands et a déjà gagné dans un lot supérieur et sur ce parcours, en janvier sous la neige (cf. vidéo ci-dessous). Royal Malinda (N°2) vient de bien courir dans un lot semblable, tout comme Trading Places (N°1). Fico (N°7) détient une chance régulière…

Matt Kakaley, driver du 707 SPIDER BLUE CHIP : « C’est sans doute le meilleur de la course. Il descend de catégorie dans les meilleures conditions, même avec le 7 au départ. »

Jordan Stratton, driver du 710 AXIOS : « Je vous conseille de ne pas l’éliminer, même avec le 10 au départ. J’aime beaucoup ce cheval car s’il reste sage, il a une première chance,
dans ce lot. »

Royal Malinda (4ème), Trading Places (5ème) :

Charles VII (1er) :

Commissionner Daley (1er) :

Fico (1er) :

Summer Scent (3ème) :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.