HAMBLETONIAN : GRANDE REVUE D’EFFECTIF À MEADOWLANDS

Samedi 16 juillet, Meadowlands (New Jersey). – Les principaux favoris de la grande journée du Hambletonian, programmée cette année le 6 août, étaient au rendez-vous samedi soir sur l’hippodrome de Meadowlands, près de New York.

Chez les mâles de 3 ans, le leader de la promotion la saison dernière, Southwind Frank, s’affirme encore cette année. Ce pensionnaire de Ron Burke a gagné sa batterie du Stanley Dancer, course de préparation au Hambletonian, en 1’10’’ sur la distance de 1.811 mètres qu’il a remportée après avoir trotté à couvert jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Il n’a pourtant pas impressionné son entraîneur Ron Burke : « Je ne l’ai pas trouvé très impressionnant, a en effet déclaré le leader de la profession outre-Atlantique. Nous allons tirer les leçons de cette course à la maison. Nous avons un peu tripoté sa bride, ces derniers temps, pour le maîtriser un peu. Mais il va falloir revoir son équipement pour au contraire le laisser s’exprimer davantage, comme il était avant que nous ne fignolions. »

Dans l’autre batterie du Stanley Dancer, Marion Marauder, un autre fils de Muscle Hill, s’est imposé de bout en bout, facilement, sur le pied de 1’11’’3 (vidéo ci-dessous).

Chez les pouliches de 3 ans, c’est aussi la meilleure à 2ans qui confirme son leadership : Broadway Donna, gagnante l’an dernier du Jim Doherty (ex-Merrie Annabelle), championnat féminin des 2 ans lors du Hambo Day, s’est imposée au finish, de justesse (lire vidéo ci-dessous), mais en 1’9’’9 dans le Delvin Miller, tremplin vers les Hambletonian Oaks… C’était la troisième sortie officielle de la pouliche cette saison après trois requalifications pour commencer. « Nous avons pris notre temps parce que c’est une pouliche de premier plan et qu’il n’y avait pas de raison de se presser », a expliqué son entraineur Jim Campbell.

Dans la seconde batterie de cette épreuve, les juges à l’arrivée n’ont pu départager Woman Will, qui venait de devancer Broadway Donna sur la piste de Philadelphie et semblait avoir course gagnée à deux cents mètres du but, et la franco-américaine Unica Steed, propriété de AB Trot issue de l’étalon US Muscle Yankee et de la championne Première Steed. Sous l’entraînement de Fabrice Souloy et Eric Bondo, elle avait remporté trois courses en Italie, dont deux à 2ans, avant de s’envoler pour les USA et l’écurie de Jimmy Takter le 20 avril dernier. Là voilà donc au point après avoir pu se préparer tranquillement, notamment aux mains de l’entraîneur français Nicolas Roussel, qui fait partie désormais des adjoints du Suédois dans le New Jersey.

Ce n’est pas la seule nouveauté « française » outre-Atlantique puisqu’un fils de notre Ready Cash national, le 2ans Victor Gio, également venu d’Italie (où il est né, alors qu’Unica Steed est normande) a remporté sa batterie de qualification de façon impressionnante en 1’12’’6, avec les derniers 400 mètres sur le pied de 1’7’’6…

Victor Gio (Yannick Gingras), fils de Ready Cash et Ilaria Jet, comme à la parade pour sa 2ème sortie américaine...
Victor Gio (Yannick Gingras), fils de Ready Cash et Ilaria Jet, comme à la parade pour sa 2ème sortie américaine…

Fils de la championne Ilaria Jet, qui prit notamment la 2ème place du Prix d’Été de Rapide Lebel en 2010 à Vincennes sous l’entraînement de Vincent Martens (vidéo ci-dessous). Victor Gio est lui aussi entraîné par Jimmy Takter et il faut s’attendre à prochainement entendre reparler de lui aux Etats-Unis.

(©scoopdyga.com) Ilaria Jet en novembre 2010 à Vincennes.
(©scoopdyga.com) Ilaria Jet en novembre 2010 à Vincennes.

Mardi à Yonkers : retour de la France

Mardi 5 juillet 2016, Yonkers (New York). – Les drivers de Yonkers qui ont participé à la première édition de la Drivers’Cup, les 24 et 26 juin derniers, sont retournés sur leurs terres et ils n’ont pas tardé à se ré-acclimater : dès le jour-même de leur retour, trois d’entre eux se sont imposés et Jason bartlett, le capitaine de la malheureuse Team America, a accumulé six succès en une seule réunion en fin de semaine. Continuer la lecture de « Mardi à Yonkers : retour de la France »

DRIVERS’CUP : LES AMÉRICAINS DÉBARQUENT À PARIS

Jason Bartlett, Jordan Stratton et Tyler Buter profitent de leur première journée à Paris, mercredi, pour découvrir le babyfoot, Notre-Dame et leurs places derrière l’autostart, vendredi pour la première manche. Paris vu par… des drivers américains ! Merci Allison Conte et Rich Johnston de l’United States Trotting Association pour ce film sympa. La suite demain, après l’arrivée de Daniel Dubé et Pat Lachance, les deux Québecois du Team America…

Daniel Dubé et Pat Lachance ont rejoint leurs coéquipiers jeudi pour une deuxième balade dans Paris, et sur la Seine…

Première des deux manches du match retour, disputée vendredi soir à Vincennes, le Prix Maria a permis au Team France de refaire une grande partie de son handicap grâce à la victoire de Nicolas Ensch devant Franck Ouvrie, Jason Bartlett et Matthieu Abrivard. Ainsi, les Français ne sont plus qu’à 14 points des Américains avant la finale de dimanche.
Nicolas Ensch était particulièrement fier de son succès : « Je suis basé dans le Sud du Pays et c’est toujours sympa de gagner ici. Je n’avais pas gagné à Vincennes depuis septembre, dans un Quinté+. Nous avons prix un raclée à New York en mars et je voulais efface ça. Personnellement, j’avais aussi à coeur de faire ma part pour l’équipe, d’autant que je ne suis pas basé ici. En face, ça ne se goupillait pas très bien et j’ai pris la décision un peu folle d’envoyer. Je ne savais pas si mon cheval, que je découvrais, allait tenir le coup ou pas. Il restait sur deux disqualifications mais il m’avait rassuré au heat et son entraîneur, Guy Verva, avait pu expliquer ces deux fautes. »
Suite et fin dimanche pour cette première édition de la Drivers’Cup. Une chose est sûre, en tout cas : les Américains ne sont pas près d’oublier leur séjour à Paris, une ville qu’ils découvraient pour la plupart. Ils ont fait le tour des principaux monuments de la ville et ont pu se balader, vendredi matin, dans les allées de Grosbois…

Liens vers les deux épreuves françaises de la Drivers’Cup :
http://www.letrot.com/fr/replay-courses/2016-06-24/7500/6
http://www.letrot.com/fr/replay-courses/2016-06-26/7500/6

Le Team France a réussi sa remontada pour finalement s’imposer 140 à 117. Pierre Levesque, lauréat de la dernière manche, a aussi réussi à subtiliser le chèque de 5.000€ promis au vainqueur en individuel à Jordan Stratton, qui semblait avoir fait la différence en mars à Yonkers. Avec son succès de dimanche, le Français termine avec 36 points, contre 35,5 à son rival américain.
Les drivers de Vincennes ont bien manœuvré dimanche pour prendre les cinq premières places de la course et rafler ainsi tous les points.
À quand la revanche ? Peut-être en 2017, plus certainement en 2018. Cette première a été une réussite sur le plan de l’organisation mise en place par Le Trot et Yonkers. Il faut maintenant transformer l’essai pour continuer le rapprochement entre le trot français et les professionnels américains…

Un p’tit Yonkers pour préparer la Drivers’Cup !

Mardi 21 juin 2016, Yonkers (New York). – Notre dernier rendez-vous PMU avec les trotteurs américains remonte à près d’un mois car l’hippodrome de Yonkers ferme la première quinzaine de juin. Nous retrouvons donc nos acteurs habituels ressourcés, ce mardi. Quelques-uns d’entre eux partiront aussitôt cette réunion terminée pour la France car vendredi et dimanche se disputent les deux matches retour de la Drivers’Cup à Vincennes. Il s’agit de Jason Bartlett, le capitaine du Team America, de Jordan Stratton, qui mène largement en individuel puisqu’il a remporté les deux épreuves du match aller, de Tyler Buter, Daniel Dubé et Pat LaChance. Notez que les trois premiers cités driveront seulement les deux premières épreuves de notre programme (la 7ème et la 8ème), mardi car ils iront ensuite attraper leur vol transatlantique pour être mercredi matin à Paris. Continuer la lecture de « Un p’tit Yonkers pour préparer la Drivers’Cup ! »

Mardi 24 : Jouons avec les Américains !

Mardi 24 mai, Yonkers (New York). – Nous retrouvons Yonkers mardi soir pour un nouveau rendez-vous nocturne en simulcasting avec Vincennes de cinq courses mais quelque chose de tout à fait nouveau est prévu : cette fois, nous jouons dans les mêmes pools que nos amis Américains, en tout cas au pari simple gagnant ! Ainsi, nos cotes seront les mêmes tandis que les masses vont devenir plus conséquentes. Jusqu’à présent, les parieurs français ajustaient leurs paris selon ceux des Américains. Ils pourront désormais le faire en temps réel et compte tenu de la taille du réseau européen, ce sont encore les masses venues de l’ancien continent qui constitueront l’essentiel des contributions, mais cela va créer un appel d’air sur le marché des états-Unis, qui va ainsi monter en puissance dans les prochaines semaines et les prochains mois. Continuer la lecture de « Mardi 24 : Jouons avec les Américains ! »

Mardi 10/5 : Le trot US monte en puissance, à Yonkers et ailleurs…

Ake Svanstedt, un Suédois à pied d'oeuvre en ce début de saison US, sera mardi à Yonkers.
Ake Svanstedt, un Suédois à pied d’oeuvre en ce début de saison US, sera mardi à Yonkers.

Mardi 10 mai 2016, Yonkers (New York). – Nous sommes encore loin des sommets de la saison du trot aux États-Unis, puisqu’elle culmine au début du mois d’août avec le Hambletonian à Meadowlands. Cependant, les premières échauffourées ont déjà eu lieu et les meilleurs 2ans de 2015 se requalifient gentiment pour préparer leur rentrée. On a ainsi vu Southwind Frank, impressionnant l’an dernier, boucler le mile de Meadowlands sur le pied de 1’12 »2, samedi matin sur une piste détrempée par les averses de la nuit et dès lors moins rapide que d’habitude. Continuer la lecture de « Mardi 10/5 : Le trot US monte en puissance, à Yonkers et ailleurs… »

Mardi 26 : La dure loi des « Series »

Mardi 26 avril 2016, Yonkers (New York). – La saison classique des trotteurs de 3 ans n’a pas encore commencé, outre-Atlantique. Ce sont les ambleurs qui, pour le moment, tiennent le haut de l’affiche, y compris à Yonkers. La semaine dernière, deux grandes épreuves s’y sont déroulées, les finales des Matchmaker, pour les femelles d’âge, et des Levy Series. Dans la première, Daniel Dubé s’est mis en vedette avec une pensionnaire de René Allard, Yagonnakissmeornot, qui a remporté facilement la course dotée de 309.000$. Chez les mâles, Bit of A Legend N, qui avait terminé dead-heat dans l’épreuve de qualification précédente avec le cheval de l’année 2015 Wiggle It Jiggleit, s’est imposé dans la finale, dotée de 609.000$, au sulky d’une autre vieille connaissance, Jordan Stratton (comme Daniel, Jordan a déjà réservé son billet d’avion pour le match-retour de la Drivers’Cup, les 24 et 26 juin à Vincennes). Continuer la lecture de « Mardi 26 : La dure loi des « Series » »

Mardi 12 : Nouvelles têtes et nouveaux horaires à Yonkers

Mardi 12 avril 2016, Yonkers (New York). – C’est avec un tout petit peu de décalage que nous fêtons le retour du Printemps à Yonkers avec des horaires modifiés : cette fois, la première de notre réunion en simultané avec Vincennes est programmée à 20h15, et non 21h10 comme les dernières fois. Continuer la lecture de « Mardi 12 : Nouvelles têtes et nouveaux horaires à Yonkers »

Mardi 5 : « Business as usual » pour les drivers américains

Mardi 5 avril 2016, Yonkers (New York). – Deux semaines après la première Drivers’Cup à Yonkers, qu’ils ont dominée face aux visiteurs français, les drivers de l’hippodrome newyorkais se retrouvent seuls aux prises pour cinq épreuves sur la distance de 2.000 mètres. Continuer la lecture de « Mardi 5 : « Business as usual » pour les drivers américains »

DRIVERS’CUP : LES AMÉRICAINS TIRENT (FORT) LES PREMIERS !

Dimanche 20 mars 2016, Yonkers (New York, USA). – La première édition de la Drivers’Cup a commencé dimanche dernier sur une retentissante victoire du Team America. A l’issue des deux premières épreuves, disputées sur l’hippodrome de Yonkers, près de New York, les cinq drivers emmenés par leur capitaine Jason Bartlett totalisent 85 points contre 47 pour le Team France de Pierre Vercruysse.

Les Américains ont ouvert le bal dans la première manche avec un dead-heat pour la première place entre Jordan Stratton (Lilly’s Swan Pond) et Jason Bartlett (Hasty Proffitt) ! Malheureux à la corde, Tyler Buter est tout de même parvenu à prendre la troisième place avec Headsaregonna Turn, troisième devant le premier français, Matthieu Abrivard, associé à Extracurricular.

Dans la deuxième manche, une heure plus tard, c’est à nouveau Jordan Stratton qui s’est imposé, seul cette fois, avec Cousin Eddie, qui devait pourtant démarrer en deuxième ligne derrière l’autostart. Le pensionnaire de Daniel Renaud, qui venait de s’imposer à deux reprises, a profité de sa forme pour monter de catégorie avec succès. Pierre Levesque, associé à Paris Princess N (ça ne s’invente pas !) a pris la deuxième place devant Daniel Dubé et Massive Talent, qui ont dû venir de loin dans cette course menée tambour battant.

Pas facile, de battre les Américains sur leur terrain ! Cependant, compte tenu du fait qu’ils découvraient pour la plupart ce petit anneau de 800 mètres, et des problèmes de matériel auxquels ils pouvaient être confrontés (sulkies trop courts, notamment), ils s’en sont plutôt bien sortis. Le tirage au sort, on le savait, ne leur avait pas été très favorable. C’est la raison pour laquelle il y a de bonnes raisons d’espérer une deuxième manche plus favorable, les 24 et 26 juin prochains pour le match retour à Vincennes.

Cette fois, ce sont les Américains qui seront les plus étonnés. A l’exception de Jason Bartlett, aucun d’entre eux n’a jamais mis les pieds en France, ni même évidemment visité Vincennes. Quelques vidéos pourront les aider à comprendre mais une piste de 2.000 mètres avec des dénivelés, c’est aussi exotique pour eux que le fut Yonkers pour nos compatriotes…

Nous retournons toutefois à Yonkers pour une nocturne en simultané avec Vincennes dès le mardi 5 avril…