Le trotteur français s’invite dans le Hambletonian

La 92ème édition du Hambletonian, la plus grande épreuve pour trotteurs des Etats-Unis, créée en 1926 et réservée aux seuls 3ans, se dispute samedi à Meadowlands et pour la première fois, peut-être, le fils d’un étalon français possède une réelle chance de s’imposer. Certes, un petit-fils de notre Rêve d’Udon, Market Share, s’est imposé dans cette course en 2012, mais il s’agirait là d’un pas de géant accompli pour l’élevage tricolore.
En l’absence du favori Walner, invaincu cette saison mais blessé à l’issue de sa facile victoire dans l’ultime préparatoire, c’est un fils du français Love You et de la grande championne américaine Moni Maker, nommé International Moni, qui s’élancera dans la première et la plus difficile, sur le papier, des deux batteries de qualification à la finale du Hambletonian, samedi vers 20h20 près de New York.
Sans Walner, la course est en effet beaucoup ouverte que prévu, et International Moni, qui a lui aussi été victime d’un contretemps lorsqu’il a souffert d’une crise de coliques au début du mois de juillet, vient de gagner plaisamment pour son retour. Toutefois, le pensionnaire de Frank Antonacci, qui sera confié à Scott Zeron, lauréat l’an dernier de cette même course au sulky de Marion Marauder, n’est pas tombé sur la batterie la plus facile. Il doit notamment redouter Long Tom, un pensionnaire de Marcus Melander qui a remporté quatre de ses cinq sorties cette saison, et n’a été battu qu’à Pocono Downs par Devious Man, le favori de l’autre batterie samedi. Ce jour-là, Long Tom devançait tout de même Ariana G, qui sera samedi la grande favorite des Hambletonian Oaks pour l’entraînement de Jimmy Takter –elle aurait pu affronter les mâles, en l’absence de Walner, mais son entourage a préféré laissé passer son tour pour « assurer » chez les seules pouliches.
Il y a aussi dans cette course de qualification un certain Victor Gio, fils du crack-étalon français Ready Cash qui conclut l’an dernier 2ème avec Björn Goop du Peter Haughton Memorial, le Grand Prix des 2ans dans cette même réunion. Entraîné par Jimmy Takter, il a connu des hauts et des bas ensuite mais il semble sur le bon chemin et Yannick Gingras, premier driver de l’écurie Takter, est au sulky…
S’il n’a pas a priori les toutes premières chances dans le Hambletonian, Jimmy Takter entraîne en revanche les favoris des Oaks (21h40) et des deux courses de 2ans, Manchego (Muscle Hill) dans le Jim Doherty Memorial (19h20) chez les pouliches, et You Know You Do (Muscle Hill) dans le Peter Haughton Memorial (19h) des poulains.
Autre grand rendez-vous de la soirée, le John Cashman Memorial (19h40) met aux prises les meilleurs chevaux d’âge du pays, et en particulier le gagnant du Hambo en 2016, vainqueur en outre de la Triple Couronne des trotteurs US, Marion Marauder, qui semble meilleur que jamais -il sera toutefois opposé à JL Cruze, qui revient en forme, à Resolve, malheureux ces derniers temps, Crazy Wow, irrégulier mais capable du meilleur, et Rubber Duck, un des meilleurs trotteurs d’âge à Yonkers.
Pour suivre cette soirée, rendez-vous sur Equidia Live, puisque plusieurs de ces courses sont supports de paris en France, mais aussi, pour un programme continu, sur le site de Meadowlands, thebigm.com, rubrique « live and replay video ».
Pour télécharger gratuitement le programme de la réunion, cliquer ici !
Les pronostics du Daily Racing Form
Peter Haughton Memorial-C1 : 7-5-1-4-8
Jim Doherty Memorial-C2 : 4-2-8-7
John Cashman Memorial-C3 : 7-3-8-2
Hambletonian Batterie 1-C4 : 3-5-8-7
Hambletonian Batterie 2-C5 : 9-3-5-1
Townsend Ackerman Memorial-C6 : 9-2-5-3
Hambletonian Oaks-C7 : 5-4-2-7
Finale Hambletonian-C8 : ????

HAMBLETONIAN : GRANDE REVUE D’EFFECTIF À MEADOWLANDS

Samedi 16 juillet, Meadowlands (New Jersey). – Les principaux favoris de la grande journée du Hambletonian, programmée cette année le 6 août, étaient au rendez-vous samedi soir sur l’hippodrome de Meadowlands, près de New York.

Chez les mâles de 3 ans, le leader de la promotion la saison dernière, Southwind Frank, s’affirme encore cette année. Ce pensionnaire de Ron Burke a gagné sa batterie du Stanley Dancer, course de préparation au Hambletonian, en 1’10’’ sur la distance de 1.811 mètres qu’il a remportée après avoir trotté à couvert jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Il n’a pourtant pas impressionné son entraîneur Ron Burke : « Je ne l’ai pas trouvé très impressionnant, a en effet déclaré le leader de la profession outre-Atlantique. Nous allons tirer les leçons de cette course à la maison. Nous avons un peu tripoté sa bride, ces derniers temps, pour le maîtriser un peu. Mais il va falloir revoir son équipement pour au contraire le laisser s’exprimer davantage, comme il était avant que nous ne fignolions. »

Dans l’autre batterie du Stanley Dancer, Marion Marauder, un autre fils de Muscle Hill, s’est imposé de bout en bout, facilement, sur le pied de 1’11’’3 (vidéo ci-dessous).

Chez les pouliches de 3 ans, c’est aussi la meilleure à 2ans qui confirme son leadership : Broadway Donna, gagnante l’an dernier du Jim Doherty (ex-Merrie Annabelle), championnat féminin des 2 ans lors du Hambo Day, s’est imposée au finish, de justesse (lire vidéo ci-dessous), mais en 1’9’’9 dans le Delvin Miller, tremplin vers les Hambletonian Oaks… C’était la troisième sortie officielle de la pouliche cette saison après trois requalifications pour commencer. « Nous avons pris notre temps parce que c’est une pouliche de premier plan et qu’il n’y avait pas de raison de se presser », a expliqué son entraineur Jim Campbell.

Dans la seconde batterie de cette épreuve, les juges à l’arrivée n’ont pu départager Woman Will, qui venait de devancer Broadway Donna sur la piste de Philadelphie et semblait avoir course gagnée à deux cents mètres du but, et la franco-américaine Unica Steed, propriété de AB Trot issue de l’étalon US Muscle Yankee et de la championne Première Steed. Sous l’entraînement de Fabrice Souloy et Eric Bondo, elle avait remporté trois courses en Italie, dont deux à 2ans, avant de s’envoler pour les USA et l’écurie de Jimmy Takter le 20 avril dernier. Là voilà donc au point après avoir pu se préparer tranquillement, notamment aux mains de l’entraîneur français Nicolas Roussel, qui fait partie désormais des adjoints du Suédois dans le New Jersey.

Ce n’est pas la seule nouveauté « française » outre-Atlantique puisqu’un fils de notre Ready Cash national, le 2ans Victor Gio, également venu d’Italie (où il est né, alors qu’Unica Steed est normande) a remporté sa batterie de qualification de façon impressionnante en 1’12’’6, avec les derniers 400 mètres sur le pied de 1’7’’6…

Victor Gio (Yannick Gingras), fils de Ready Cash et Ilaria Jet, comme à la parade pour sa 2ème sortie américaine...
Victor Gio (Yannick Gingras), fils de Ready Cash et Ilaria Jet, comme à la parade pour sa 2ème sortie américaine…

Fils de la championne Ilaria Jet, qui prit notamment la 2ème place du Prix d’Été de Rapide Lebel en 2010 à Vincennes sous l’entraînement de Vincent Martens (vidéo ci-dessous). Victor Gio est lui aussi entraîné par Jimmy Takter et il faut s’attendre à prochainement entendre reparler de lui aux Etats-Unis.

(©scoopdyga.com) Ilaria Jet en novembre 2010 à Vincennes.
(©scoopdyga.com) Ilaria Jet en novembre 2010 à Vincennes.