Ursis des Caillons s’affirme

Deux des quatre courses Premium au programme de Yonkers dimanche 19 août à partir de 18h35 étaient réservées aux trotteurs français importés dans le cadre du French-American Trotting Club. Huit concurrents dans chacune de ces deux batteries dotées de 53 000 $ et longues de 2 400 mètres.

Ursis des Caillons, pensionnaire de Jenn Bongiorno qui a fait forte impression lors de ses débuts en public il y a deux semaines, a dominé une fois encore et il fait figure de champion parmi les trotteurs français exportés là-bas. la finale du 2 septembre et ses 120 000 $ d’allocations semblent lui tendre les bras. Dans la deuxième épreuve « à la française », le 5ans Deo s’est pleinement réhabilité en bouclant qui plus est son parcours de 2 00 mètres en six dixièmes de moins qu’Ursis… 1’15 » pile contre 1’15 »3 en réduction kilométrique. On retrouve Déo ce dimanche pour une nouvelle manche sur 2 413 mètres (soyons précis pour les chronos). Et quelques courses bien américaines à partir de 19h10… Continuer la lecture de « Ursis des Caillons s’affirme »

Suivez un nouveau trotteur français à Yonkers

Les 22 trotteurs français importés aux États-Unis pour courir à Yonkers sont déjà prêts. Ce dimanche, un d’entre eux, Undici, fera ses grands débuts sous l’entraînement de Mark Ford dans la 3ème des quatre courses premium sur lesquelles nous parions de France.

L’ancien pensionnaire de Nicolas Roussel sera drivé par Mark McDonald, un des meilleurs pilotes de Yonkers, et il s’élance avec le 1 à l’autostart. Difficile de se faire une idée de ses chances après sa 5ème place en qualification, mais il est dans une toute petite catégorie et le coup est tentant !

La première course réservée à ces seuls trotteurs français, dont certains ont déjà gagné, aura lieu dimanche 5 août à Yonkers.

On démarre cette mini-réunion avec un Open handicap à 18h30, course relevée mais assez ouverte… Continuer la lecture de « Suivez un nouveau trotteur français à Yonkers »

Montée en puissance à Yonkers

Notre rendez-vous dominical de quatre courses au trot à Yonkers commence ce week-end dès 17h28 avec l’Open du jour, dominé sur le papier par le champion Marion Marauder, lauréat de la Triple Couronne américaine en 2016, malgré son numéro 8 derrière l’autostart, semble courir avec ses enfants…

C’est la raison pour laquelle le pari simple placé dimanche ne sera pas en masse commune avec nos amis turfistes américains, car en cas de rapport inférieur à 1/10, les réglementations divergent. Du coup, seuls les paris en Simple Gagnant seront en masse commune avec les États-Unis, dimanche.

La température monte à Yonkers alors que les 22 trotteurs français importés pour participer au programme qui leur est réservé, le French American Trotting Club, est dans trois semaines. Les qualifications ont commencé et dès vendredi, Ursis des Caillons, ex-pensionnaire de Nicolas Ensch, a remporté sa batterie de 2 000 mètres sur le pied de 1’15 », en terminant son parcours sur le pied de 1’8 »6, tandis que Very Very Fast, précédemment sous la responsabilité de Benjamin Goetz, a gagné sa course sur le pied de 1’15 », sur le même parcours. Le premier est entraîné par Jenn Bongiorno, qui l’avait confié à son frère Joe, alors que le second est chez uns des leaders du circuit de Yonkers, Rob Bresnahan, qui a mis Jordan Stratton au sulky.

Voici les résultats officiels de ces deux qualifications :

Le programme

Continuer la lecture de « Montée en puissance à Yonkers »

Les entraîneurs américains ravis de leurs recrues françaises

Les trotteurs français importés aux États-Unis pour participer aux séries du French American trotting Club font déjà parler d’eux sur leur terre d’adoption.

Le 8ans Alpha d’Urzy (Opus Viervil) s’est présenté samedi 7 juillet sur la piste de Yonkers avec un équipement minimal pour un trotteur de son âge aux États-Unis. Il est sans doute un des moins équipés de l’écurie de René Allard, un des meilleurs entraîneurs de la piste newyorkaise. « Comme je suis québécois, je peux lui parler français, et c’est pour ça qu’il n’a pas besoin de beaucoup d’artifices pour trotter », a plaisanté René Allard, dont les pensionnaires ont dépassé les cent victoires à Yonkers cette année et approchent les 2 millions de dollars de gains.

Pour cette qualification de 2 011 mètres, il a mené d’un bout à l’autre avec Jason Bartlett au sulky. Ils ont fait afficher un chrono final de 1’16’’, les derniers 400 mètres bouclés sur le pied de 1’12’’5 et battu son compatriote Aladin du Dollar (Magnificent Rodney) par plus de quatre longueurs.

Alpha et Aladin font partie des 22 hongres français qui ont été expédiés à New York le mois dernier pour le nouveau programme mis au point par Standardbred Owners Association de New York, qui débute le 5 août.

Chaque propriétaire participant a mis 28 000 $ au pot, dont 25 000 $ pour l’achat du cheval et 3 000 $ pour le voyage. Les entraîneurs Ray Schnittker, Ron Burke et Mike Lachance ont essayé la centaine de chevaux inscrits pour cette vente exceptionnelle à Grosbois, Argentan, Cagnes-sur-mer, Bordeaux et Meslay-du-Maine. Les trotteurs sélectionnés ont été attribués à leurs nouveaux entourages par tirage au sort.

Depuis l’arrivée d’Alpha d’Urzy à la mi-juin, le hongre travaillé deux fois sur 2 400 mètres environ, et il a impressionné son nouvel entraîneur sans avoir besoin de puiser dans ses réserves. « Il a parfaitement tourné. Peut-être que j’ai vraiment tiré le bon cheval. Jason m’a dit qu’il était encore meilleur dans les virages que dans les lignes droites. J’ai été le premier à m’inscrire quand on a lancé le French American Trotting Club. Je cherche toujours de nouvelles piste et j’ai pensé que c’était génial de pouvoir entraîner des chevaux étrangers. Je suis allé au Prix d’Amérique avec mon père pour ses 60 ans et j’ai visité plusieurs haras en France. Alpha d’Urzy est en très bonne santé, un poil splendide. Il a tout de suite été bien grâce au bon travail effectué par ceux qui l’ont gardé avant son arrivée chez moi. Je l’ai entraîné une première fois et il l’a fait sans effort, en cheval en forme. Je suis revenu la semaine d’après, pour l’entraîner plus vite. Il a bien fini sa séance et il n’aurait pas éteint une bougie. »

Habitué aux chevaux arrivant d’Australie et de Nouvelle-Zélande avec un poids insuffisant, du stress et des difficultés à s’adapter au changement des saisons de l’hémisphère sud à l’hémisphère nord, Allard a été agréablement surpris par l’acclimatation d’Alpha d’Urzy : « Il n’est jamais tombé malade, il n’a jamais manqué un repas. Il s’est très bien adapté. J’aurais pu le courir trois jours après son arrivée. »

L’entraîneur Chris Oakes, qui a reçu Bioness (Sam Bourbon), l’a d’emblée comparé à un des meilleurs trotteurs de Yonkers, Homicide Hunter, lauréat d’1,2 million de dollars. « Je l’adore, a-t-il déclaré, depuis le premier jour. C’est un grand et beau cheval. C’est marrant parce que personne ne sait quel cheval il va recevoir et même René Allard a trouvé qu’il ressemblait à Homicide Hunter quand il l’a vu au paddock. »

Comme Alpha d’Urzy, le trotteur français ne porte qu’un équipement minimal : « Je ne savais pas du tout comment il était mis en France, a-t-il avoué. Vous ressentez leurs besoins au fur et à mesure. Je pouvais voir qu’il était calme, plein de bonne volonté, alors je n’ai pas eu besoin d’inventer quelque chose. »

Oakes a mis Bioness dans son style d’entraînement américain et le hongre a bien réagi. L’entraîneur pense également que le temps passé à l’extérieur a aidé le cheval à s’adapter à son nouvel environnement. « Fondamentalement, je l’ai mis à notre manière et comme j’entraîne chez moi, je l’ai beaucoup baladé. J’ai l’impression que c’est ce qu’ils aiment. »

Bioness s’est qualifié mercredi 4 juillet à Pocono Downs avec le fils de Chris Oakes, Hunter, âgé de 20 ans, au sulky pour sa première sortie en piste officielle.

Les qualifications réservées aux trotteurs français se déroulent à Yonkers sur 2 011 mètres les 14 et 21 juillet, avant le début de des séries du French American Trotting Club, le 5 août. Les deuxième et troisième étapes de la série auront lieu les 19 et 26 août et la finale de 100 000 $ est programmée pour le 2 septembre…

Retour à Yonkers dimanche soir pour 4 courses Premium

Nouvelle séance de trot à la newyorkaise ce dimanche 1er juillet avec quatre courses premium au programme de Yonkers à partir de 18h40, à la suite de la réunion du Grand Prix à Saint-Cloud, et en simultané avec Saint-Galmier au trot ! Continuer la lecture de « Retour à Yonkers dimanche soir pour 4 courses Premium »

Dimanche 17 juin : le top de Yonkers de retour en piste

Quatre courses au trot de Yonkers seront diffusées dimanche soir à partir de 18h30 sur Equidia. En simulcasting avec Le Lion d’Angers, et dans la foulée de la réunion du Prix de Diane Longines à Chantilly, cette mini-réunion newyorkaise débutera par un Open, où se retrouveront quelques-uns des meilleurs trotteurs du moment à Yonkers. Cette épreuve est cependant un handicap, c’est-à-dire que les officiels de Yonkers ont placé les meilleurs chevaux du lot aux places 6 à 8 en dehors de l’autostart. C’est ainsi par exemple qu’In Secret, qui vient de se placer dans une course dotée de 200 000 $, est au 7, tandis que Tight Lines, qui vient de gagner une course de ce type, est à la stalle 8.

Voilà qui va pimenter nos recherches ! Continuer la lecture de « Dimanche 17 juin : le top de Yonkers de retour en piste »

Dimanche 18 mars : Dernière grosse soirée de la saison à Yonkers

Nous retrouvons un programme de sept courses à Yonkers offertes aux parieurs français pour la dernière fois de la saison. À partir de notre prochain rendez-vous, le 20 mai, nous passerons au format court de quatre courses par réunions, et retournerons à ces soirées plus longues à l’automne prochain.

C’est donc une ultime occasion cette saison de faire la différence avec les trotteurs de Yonkers.

Les meilleurs pilotes locaux se sont évidemment donné rendez-vous sur la distance de 2 000 mètres à partir de 18h30 (13h30 à New York) : Jason Bartlett, Andy Miller, Daniel Dube, George Brennan, Joe Bongiorno, Jordan Stratton, Mark McDonald et Jim Marohn Jr sont présents dimanche pur assurer le spectacle. En revanche, Matt Kakaley ne sera pas au départ car le crack-driver, une des cravaches les plus fines de la piste, s’est blessé en mardi soir dans un accident de course. Blessé au visage, il sera indisponible plusieurs semaines.

Le programme

Cliquer sur l’image ci-dessus pour télécharger gratuitement le programme complet.

5ème course – Prix Arts-et-Métiers – 18h30 – 26 000 $

L’arrivée : 7 March Awareness-6-2-10-4

Couplé en 2 pour yonkers-france. com ! Y avait longtemps…

Belle victoire de March Awareness, venu en progression dans le dos de Watkins quand ce dernier est sorti du rang à un tour de l’arrivée. Ils sont venus à bout de l’animateur de favori Sumatra, qui a craqué pour finir et perdu les troisième et quatrième places aux abords du poteau. celles-ci sont revenues à Jacks Top Open (fautif au premier départ, qui a été repris), qui a suivi les deux premiers, et Bingo Queen, qui finit bien.

6ème course – Prix Bel Air – 19h00 – 28 400 $

L’arrivée : 4 Jack Vernon-3-7-10-2

Tout le monde ou à peu près indiquait les deux premiers mais moins les suivants… Notre favori Jack Vernon ne nous a pas lâchés à 4/1. Vite en tête, il a dominé la course d’un bout à l’autre. Vite dans son sillage, New Heaven n’a pas lâché le morceau et s’est assuré une nette deuxième place. Stick With Me Kid, qui avait attaqué après un tour, a craqué en face et mis un peu le peloton en émoi. Hoofin’It, qui était venu dans son sillage, a réussi à écarter pour le dépasser et aller prendre une bonne troisième place devant Southwind Cruze, qui vient de très loin. Nathaniel, cinquième, n’a sans doute pas été très chanceux…

7ème course – Prix Bonne Nouvelle – 19h30 – 22 400 $

L’arrivée : 2 High Glider-10-6-3-4

Such an Angel s’est mis en tête dès le départ et il a été attaqué après un tour par High Glider, qui l’a relayé en tête et n’a plus été vraiment menacé ensuite. Aux tribunes, à un tour de l’arrivée, Celia Cantaba a tenté sa chance, emmenant dans son sillage Romancing Rachel et Archery. En face, Celia Cantaba a craqué et ces deux dernières ont attaqué à leur tour, mais l’animateur n’a pas craqué. En retrait, Perfect Stick, toujours là, a gardé la quatrième place devant Such an Angel, qui n’a su profiter de son parcours plutôt favorable…

8ème course – Prix d’Auteuil – 20h00 – 26 000 $

L’arrivée : 3 Lily’s Swan Pond-1-5-2-6

Une course très animée à l’arrivée de laquelle, une fois encore, les favoris théoriques étaient dans le vrai avec un joli trio. Très bien parti, Lily’s Swan Pond a été relayé assez tôt par Uva Hanover, qui n’a pu terni jusqu’au bout et comme les chevaux qui sont venus à l’attaque n’ont pas tenu le coup, Andy Miller a pu se dégager de la corde avec Lily’s Swan Pond et gagner facile. En retrait, Arrakis, qui l’avait suivi depuis le début, a pu garder la deuxième place devant Kinetic King, qui a contourné un peloton bien compact en face et a lui aussi bien prolongé son effort pour repousser Gonna Fly, pas très heureux au moment décisif.
Dewycolorintheline a craqué après avoir attaqué l’animateur, Le Tissier s’est mis au galop aux tribunes alors qu’il tentait de progresser en deuxième épaisseur.

9ème course – Prix d’Ellis Island – 20h30 – 20 000 $

L’arrivée : 4 Seasoned Saint-2-3-5

Victoire nette du favori Seasoned Saint avec lequel Jim Marohn Jr n’a pas pris de risque inutile : il est venu en tête dès que possible et n’a laissé personne le dépasser. Il s’impose sûrement devant le surprenant Noble Warrawee, qui a déjoué les pronostics après une série de courses moyennes, mais qui a pu prendre le bon dos après un départ volant… Madman Hall n’a pas eu toutes ses aises en face au moment où des adversaires lui sont sortis sous le nez, mais il est bon troisième devant Pittstop Kip, qui a fini correctement en venant de loin, et Wild Smile, jamais vu. Mighty Surf a craqué après avoir attaqué à un tour de l’arrivée. Muscle Ave, qui avait pris un très bon départ le long de la corde avec le 9 au départ, a disparu au moment décisif, peut-être pas très heureux.

10ème course – Prix d’Ozone Park – 21h00 – 20 000 $

L’arrivée : 7 Brooklyn Bond-1-4-2

Une nouvelle victoire française avec cet import Brooklyn Bond, qui remporte ici son septième succès américain et nous permet de vous indiquer le couplé ordre en 2 avec la deuxième place de Gabe the Bear Dean. Pour s’imposer, le partenaire de Jordan Stratton est venu après un tour relayer Gabe the Bear Dean malgré son 7 au départ. Il lui a ensuite tenu tête tandis que Military Blue, très vite au départ, a pris la troisième place après avoir gardé la corde, lui aussi, et longtemps être resté bloqué. Golden Tate s’est mis au galop au début et Dizzy Rizzy est restée courageuse 4ème après avoir vainement attaqué le futur lauréat en épaisseur. Les autres ont été inexistants.

11ème course – Prix de Battery Park – 21h30 – 11 000 $

L’arrivée : 7 Itzaziam-2-1-3

Itzaziam a contourné tout le peloton en face et fini tout de même plus fort que tous ses adversaires et battre ainsi les trois favoris de la course, Limerence, qui avait foncé entre deux adversaires pour mettre son nez devant à la photo après avoir suivi les leaders, J-S Jesses Girl, constamment dans le coup, et une courageuse Sexy PV, longtemps à l’attaque contre l’animateur Brandos Muscle Man, qui avait tenté de le faire de bout en bout…

Retour à Yonkers au soir du Grand Prix de Paris

Tandis que se sera déroulé à Paris-Vincennes le dernier grand acte du meeting d’hiver avec le Grand Prix de Paris en vedette, nous retrouvons les trotteurs américains à Yonkers avec sept courses au programme. La dernière fois que nous avons pu parier sur ces réunions remonte au jour du Prix d’Amérique. Continuer la lecture de « Retour à Yonkers au soir du Grand Prix de Paris »

Yonkers agité, mais accalmie en fin de soirée

Des arrivées difficiles pour notre troisième rendez-vous de l’année et de nombreux incidents pour commencer : des retards impossibles à Vincennes et Pau, qui nous ont retardé également, Yannick Gingras absent jusqu’à la 4ème, deux non-partants dans notre premier rendez-vous, et des trains de la corde qui se sont taillés la part du lion malgré le fait que, comme précédemment, l’open stretch était fermée…

Heureusement, on s’est mieux débrouillé en fin de réunion.

Continuer la lecture de « Yonkers agité, mais accalmie en fin de soirée »

Les dimanches de janvier à Yonkers, Acte 2

Une belle soirée pour Matt Kakaley, qui a fait pratiquement tous les podiums mais n’a gagné qu’une course. Un bon mix entre des arrivées très difficiles à prévoir et des favoris au rendez-vous, cela même si Grüden s’est montré une nouvelle fois fautif au départ, comme IC Caviar et Yoooukilis, également en vue… Le nouveau tracé de Yonkers tient en tout cas ses promesses avec des déroulements plus spectaculaires, surtout dans le dernier tour.

Une réussite en tout cas si l’on en croit les enjeux en France comme aux états-Unis puisque désormais, on joue en masse commune sur les paris simples des deux côtés de l’Atlantique !

On se retrouve dimanche prochain pour une nouvelle réunion de sept courses en direct de Yonkers. Continuer la lecture de « Les dimanches de janvier à Yonkers, Acte 2 »